Télécharge les 6 vidéos pour te lancer et exploser dans l entrepreneuriat!

Looking for something?

In Image

L’humiliation devant 116 personnes

Le désir et l’erreur – mon passage sur scène au séminaire de riche à 30 ans « Richesse et Patrimoine » ce 19 et 20 mai 2018

Je raye encore une fois la feuille, j’appuie tellement fort sur le stylo que je suis à deux doigts de transpercer la feuille.
Je ne connais pas mon texte !
Pourquoi ai-je eu l’idée d’écrire ce texte… Je ne fais jamais çà, ce n’est pas COMME ÇÀ qu’il faut faire!
Il est trop tard maintenant, j’ai créé un besoin de ce morceau je n’arriverai plus en m’en détacher…
Je veux faire du story-telling, je veux leur raconter des histoires, je vais les bercer d’émotions et les transporter pour leur partager l’essence de la puissance!
Mais sans ce maudit bout de papier, je n’y arriverai pas.
Je n’ai pas besoin de cette feuille, l’important c’est l’intensité et l’émotion du message que j’ai à partagé!
Mais sans ce maudit bout de papier, je n’y arriverai pas, tout l’histoire est dessus.
J’ai une énergie de dingue, je suis en forme et je saute partout…. Je suis littéralement prêt à monter sur le ring et à tout donner.
Cependant il ne faut pas que je me laisse emporter par la frénésie de l’énergie et que j’arrive à poser mes mots et mes émotions pour délivrer la meilleure prestation possible.
Je stress, il reste quelques dizaines de minutes avant de monter sur scène.
J’ai les larmes aux yeux, je vois mon ami Yohan, se dépasser et nous prouver à tous que le dépassement de soi, n’est qu’une question de vision, de perception et de décision…
Mais je ne peux pas me mettre à pleurer maintenant sinon je vais rater ma prestation, je me concentre et je garde les émotions positives qui émanent de son énergie, il est juste dingue. Félicitations.
Ca y est c’est a moi, je monte sur scène, je le prend dans mes bras, je demande une standing ovation.
La salle se lève, ils l’ont adoré. Je suis tellement fier pour lui.
Cependant il faut se remettre de ses émotions et se mettre au boulot pour partager ces autres émotions et ce retour d’expériences.
L’environnement, comment se développer un cercle de gens aussi fou que toi autour de toi, c’est dans mon TOP 3 des choses à faire pour démarrer dans le business.
Je n’ai aucune difficulté à parler des expériences et des tests que j’ai réalisé pour développé des connexions avec les gens. C’est tellement important.
Nicolas, mon cher Nicolas, mes feuilles dans une main, la télécommande et le micro de l’autre, je vois déjà que mes feuilles n’ont rien a faire ici.
L’histoire de Nico, c’est un peu l’histoire de ma vie, c’est un tournant, un changement, une décision, une rencontre.
Je la connais, elle me berce tous les jours et m’a béni sur des générations.
Comment pourrais-je l’oublier ?
Pourquoi je regarde ma feuille ?
Pourquoi je cherche mes mots ?
Je dois être puissant, pour pouvoir leur partager la puissance de ce que j’ai ressenti lorsque j’ai vécu cela.
Merde où est la feuille ?
Je m’emmêle les pinceaux.
Bon, aller je me jète à l’eau.
« Qui pense qu’il faut que je jette ces papiers et qu’ils ne me servent à rien?! »
YES!
Fiou, j’ai assumé, j’ai joué carte sur table et j’ai trouvé du soutien dans le public.
Génial, on avance, on fonce et on se FOCUS sur l’intensité et l’émotion….
J’ai tellement de TIPS pratiques et géniaux à leur transmettre qu’il faut que j’aille au bout et que j’assure!

Bref, j’ai essayé de faire du story-telling pendant 30 minutes sur scène devant plus de 110 personnes.

Si tu n’as pas pu assisté et que tu souhaites découvrir l’intégralité de mon talk, de mes tips sur comment créer des relations durables et fortes pour faire exploser ton business, ainsi que tous les intervenants de ces 2 jours, François a créer une offre promo 47€ au lieu de 147€ jusque ce soir minuit, profites en en cliquant ici : http://bit.ly/ReplayWeb

Bonne soirée à tous !
Des bisous
Enzo

Voici le texte complet de mon discours lors du séminaire : (et bien oui… du coup que je l’ai écrit autant que cela serve un peu…)


Mesdames et messieurs s’il vous plait, un tonnerre d’applaudissements pour yohann.

 

Standing ovation, come on.

 

Félicitations, ce n’est pas du tout pour lui comme vous avez lu l’entendre. Une histoire extrèmement touchante et qui n’est pas facile, ne serait ce qu’a accepter, alors imaginez un peu le courage nécessaire pour aller y puiser de la force et vous repartager cette histoire aujourd’hui.

 

Félicitations Yohann..

 

Et vous savez, c’est très drôle, car c’est un moment très particulier pour Yohan, et pour moi aussi… car en fait Yohan, je le connais depuis l’époque où le Basket et les Cartes Yu gi oh étaient nos seuls préoccupation.

 

Bien avant des prises de conscience aussi fortes que celles dont ils nous a fait part aujourd’hui.

 

Alors j’aimerai partager avec vous mesdames et messieurs aujourd’hui ce que Yohan, m’as appris et m’as fait partager à travers son histoire. Même si je le sais dans ce magnifique évènement de Richesse et patrimoine les cartes Yu gi oh et le basket ne sont pas vos préoccupations premières, vous allez le voir, il y a des éléments très intéressants à en tirer.

 

SLIDE 1


SLIDE 2

 

Car comme Yohann, tout le week-end vous avez vu et entendu  des professionnels, des experts qui viennent pour partager leurs expériences mais avant tout cela, avant d’être des experts, des pro, ce sont des humains et pour beaucoup, je dirais même des amis.

 

Francois, Kris, Stéphane, Yannick, et tous les autres ont été des moteurs, des passerrelles parfois, des kit de survie dans ce chemin remplis d’embuches qu’est celui de l’entrepreneuriat et de l’enrichissement.  SLIDE 3

 

C’st pourquoi j’aimerai aujourd’hui vous partager “comment vous pouvez réussir à batir des relations business fortes et durables” et comme j’aime les titres long

“qui vont faire pencher la balance du succès dans le camps de votre association”

 

SLIDE 4

 

ahah

 

Pour se faire et par ce qu’il parait que c’est mieux pour faire des présentations,je vais ai préparé 4 conseils, basés sur des anecdotes (honteuses) avec les relations que j’ai bati.

 

SLIDE 5

SLIDE 6 : 

HISTOIRE 1 :

 

Je vais vous raconter l’histoire de comment j’ai rencontré Nicolas. Nicolas est un entrepreneur, successfull, dans le domaine de l’informatique. Il dépassé aujourd’hui les 1M5 de CA par année en cumulant 3 activités que sont : La prestation de service informatique, la régie informatique et le e-commerce.

 

Lorsque je l’ai rencontré en 2015, ce mec était déjà successfull, sa boite faisait déjà 1M de CA et il n’avait clairement pas besoin de moi.

 

Qu’est ce qui pourrait expliquer que entre 2015 et 2017, j’ai passé plus de temps avec lui que sa femme et que j’étais pratiquement devenu son bras droit dans le développement de ses activités?

 

Lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, il venait visiter la startup pour laquelle je bossais à l’époque Socialwok. C’était sa filiale qu’il avait développé dans le nord de la france.

 

Lorsque le management de la société a changé, j’ai commencé à être en échange direct avec Nicolas au quotidien. Et j’ai pris toutes les missions potentielles pour me rendre le plus utile possible. Il lui fallait quelqu’un qui puisse être son relais sur place et petit à petit, c’est le rôle que j’ai commencé à endosser.

 

Je voulais travailler pour lui, il était décidément un mentor, une réussite, une direction vers laquelle tendre en terme de business. Je commence à négocier mes premières immersion à temps plein avec lui sur Paris.

 

Que peut il bien vouloir en échange de cela ? Il suffit de lui demander…

 

Le challenge, il recherche et adore le challenge.


“1 semaine de congé sans solde et je viens bosser pour toi. Si je suis bon, je gagne un costume 3 pièces comme les tiens “

 

Voila le premier défi réel que l’on s’est donné… et c’était le début d’une longue série.

 

J’avais le virus c’était officiel, je n’avais jamais autant appris en si peu de temps, la dynamique était bonne et le courant passe bien, je pouvais faire plus!

 

Je voulais travailler pour lui.

 

Je lui demande alors : “je veux venir travailler pour toi à Paris”

 

Il a refusé mes offres au fur et à mesure… Je lui redemandait toutes les semaines. il manquait de confiance et visibilité… 5 mois ca a pris.

 

J’ai travaillé pour lui depuis ma chambre d’enfant. J’ai généré des contrats, réalisés de la marge et j’ai prouvé ma capacité à travailler….! Au moment où j’allais quitter la boite… Il me propose de démarrer 4 jours après à Paris, on est jeudi.

 

Le lundi Une fois à Paris, je me suis rendu compte de la FOLIE du job et l’énergie SUR HUMAINE qu’il déployait pour développer son activité…

 

Le soir après 21h, Nicolas faisait une autre activité… comme beaucoup de gens aujourd’hui dans cette salle… il  étudiait des rues, des secteurs, des maisons et appartements. Il était entrain de développer une société de marchand de bien qu’il venait d’amorcer.


“L’immobilier, c’est BENCO” je veux apprendre…. Que puis-je faire ? Comment puis-je bosser avec lui ?

 

Je lui ai alors proposé de travailler gratuitement pour lui sur ce projet, la seule condition était que je travaille sur chaque bien immobilier qu’il allait acheter…

 

La condition en retour était que nous travaillerons sur l’immobilier qu’après 21H et que la journée, je ne devais surtout pas ouvrir un dossier en rapport avec l’immobilier.

 

Quelques semaines plus tard il me donnait la responsabilité de 400 000€ pour acheter des appartement.

 

En 2 ans de collaboration, Nicolas a pratiquement investi 1M€ d’euros et comme prévu, j’avais une visibilité sur chacune de ses transactions.

 

Cette petite histoire a pour but de vous montrer un des conseils principaux que j’ai reçu et que j’ai compris durant ces 3 années à développer des projets : L’autre avant toi.

 

Il faut réussir à changer ta première réflexion que beaucoup de gens ont quand il rencontre quelqu’un ou quand ils veulent quelque chose :

  • Que peut il faire pour moi ?
  • Que puis-je faire pour lui ?

 

C’est bon pour plein de raisons, dans plein de domaines….

 

Histoire numéro 2 :

 

J’aimerai que cette deuxième histoire soit illustrée par un certain Florent Pagny

 

Non ce n’est pas pour sa liberté de pensée ou son expatriation…

 

donner sans attendre, ne rien faire qu’apprendre… un vrai philosophe pour les entrepreneur 2.0 ce monsieur!

 

Donner sans attendre, donner x100 recevoir x1000

 

Connaissez vous ce monsieur ?

 

  • Interview pour son blog
  • I want to work with this guy
  • J’ai eu besoin d’un partenaire dans le domaine de l’investissement. Je lui ai donné du job. On faisait de l’affiliation, il m’a fait gagner de l’argent directement! Il avait moins de visibilité à l’époque, je lui en ai offert un peu.
  • Je l’ai mis en relation avec des gens dès j’ai pu aidé, pour un tuyau, pour un service, je fais le fais, sans réfléchir.
  • Donc quand il a commencé à vendre ses produits, j’ai été le premier à le recommander, je connaissais son sérieux et la qualité de son travail.
  • Il m’as fait investir dans les crypto-monnaies. J’ai un portefeuille qui frise les 20k aujourd’hui
  • J’ai été son meilleur affilié assez vite, comme il avait été mon meilleur affilié par le passé
  • et je sais bien que la création des tunnels de ventes, des outils web pour la création de page, ce n’est pas SON TRUC…
  • Je lui donc donné mon avis et des conseils pour améliorer les tunnels.
  • Lors de mon retour en France, je voulais monter sur scène… J’ai donc proposé à François de faire quelques dates ensemble sur un atelier
  • Résultat des courses et après 9 events, on a fini par s’associer et développer un pôle du business ensemble. qui a généré plus de 30k€ sur le dernier trimestre
  • Et me voilà devant vous aujourd’hui entrain de vous partager mes histoires….

 

On ne sait jamais où cela peut nous mener

 

Bilan

 

Histoire 3

 

Connaissez vous ce monsieur ?

Vous connaissez donc surement son amour pour les biais de persuasion… J’ai décidé de les tester sur lui même.

 

Novembre 2016, Chiang Mai Thaïlande.

 

Cela fait maintenant 2 mois que j’écoute les podcast Marketing Mania et Nomade digital,  j’ai acheté “influence et manipulation” de Ciadini et Stan me berce dans mon voyage en Asie.

 

Je développe à l’époque des interview sur ma chaîne Youtube (je dois être à la 5e)  et je me dis que ce serait un énorme BON en avant d’avoir des mecs avec déjà de l’autorité et du trafic autour de leur nom/brand. Cela pourrait être un raccourci intéressant.

 

Cependant, tu ne peux pas te pointer :


Salut c’est moi, tu veux me faire profiter de ton travail et de ton audience alors que l’on ne se connait pas ?

 

  • NON –

 

Stan a fait un article ou un podcast sur la tendance à de l’homme ne pas pouvoir dire NON plusieurs fois d’affilié. Et il partage en s’appuyant sur le livre de ce fameux Robert que si tu as pris un “non”, en reformulant, en minimisant la demande, il est fréquent d’obtenir un “oui”. Parce que c’est “dur” de dire NON, encore plus à quelqu’un de sympa…

 

J’ai donc décidé de lui demander de commercialiser mon programme de formation en ligne…

 

Stan fait très peu d’affiliation (pour ne pas dire 0), il y a peu de chance qu’il me valide… Je vais voir mon “non”.  Et une fois qu’il m’aura dit non, je lui demanderai une interview sur ma chaîne youtube. En appuyant sur l’article/le podcast qu’il a écrit sur le sujet.

 

Biais de cohérence oblige, il ne pourra pas aller contre ses propres dires. Que pensez vous de cette stratégie ?

 

Comment le contacter ? je n’ai pas son contact direct….

 

Je décide de le contacter via son formulaire de contact sur son site…. Comme tout bon entrepreneur du web, il doit checker ses emails.

 

BINGO, ca fonctionne. Il répond à mon email. Il me confirme qu’il ne fait pas d’affiliation et qu’il apprécie ma démarche mais qu’il ne peut pas accepter.

 

Il faut que j’aille au bout de ma démarche maintenant….

 

YES

 

Il accepte l’interview (avec selon moi un petit sourire au coin des lèvres)

 

Et oui indirectement, cela flatte l’ego du mec (quelqu’un écoute mes contenus, mets mes conseils en place et les test sur moi même…)

 

C’est plutôt agréable pour un créateur de voir son oeuvre en fonctionnement…

 

Superbe interview qui fera plus de vues que mes contenus habituelles, elle m’apportera crédibilité, connaissance et super moment avec Stan.

 

A la fin de l’interview, je discute en OFF avec Stan, il me dit au fait, je ne te connais pas… Peux tu m’en dire un peu plus sur toi. On discute 10 minutes…

 

A la fin de chaque podcast, il disait toujours si vous passez à côté de Ho chi min ville, vous pouvez passer boire un verre, ce sera avec plaisir.

 

j’utilise à nouveau son argument pour lui dire que je suis en Asie et que “si je passe à côté je peux venir boire une bière?” biais de cohérence oblige, il accepte.

 

Nous sommes le jeudi il est 17h…  

 

après le bus, les 13h de train pour rentrer à Bangkok, l’avion jusqu’au Ho Chi minh et le uber pour arriver jusqu’à l’hôtel, me voila le lundi soir entrain de boire une biere avec Stan Leloup dans son café au coin de sa rue.

 

Aujourd’hui Stan est devenu vraiment un ami, il fait un travail incroyavble et est une personne géniale que je respecte énormément.

 

Et rien de tout cela était arrivé si j’avais pas appliqué mon conseil numéro 3 :

 

Soyez ce que vous voulez voir chez les gens. Soyez déterminé mais ne le dites pas, montrez le !

 

Et vous ?

 

N’auriez vous pas accorder du crédit à quelqu’un qui aurait fait 20h de voyage pour venir vous rencontrer ?

Forcément j’ai réussi à capter l’attention de Stan!

Nous aimons les belles histoires héroïques, à vous de construire la votre!

Histoire numéro 4 :

 

Dans un tedX Malavika Varadan

Nous explique que la communication, les conversations entre deux personnes créer un lien entre ces deux personnes et plus nous agrémentons la conversation plus elles sont nombreuses et récurrentes, plus ce lien est fort.

 

Lorsque j’étais commercial à Valenciennes, j’avais 3,4 amis proches que je voyais souvent. Ce n’était plus mes “potes” non vraiment des amis. Et j’avais développé une routine assez drôle qui peut vous inspirer aujourd’hui j’en suis persuadé.

 

Tous les lundi matin, post week-end festif, j’envoyais un petit message dans une conversation que nous avons pour nous 4. Vous savez le genre de conversation qui vous permet de parler sur les gens en soirée, de vous annoncer les beaux mecs où les belles nana qui sont dans votre dos et bien le lundi matin moi je m’en servais pour leur envoyer un message de remerciement, d’amour et de motivation.

 

“Merci pour les soirées folles que nous avons passé ce week-end, Pierre a vraiment trop for avec la nana dans le havana, ca restera la perle du week-end, au boulot maintenant, en route vers nos rêves… Un max de réussite. Éclates toi dans ta journée peut importe ce qui arrive. Souris, c’est toujours facile, surtout beau gosse comme nous sommes! Bises les frères. Je vous aime, enzo.”

 

Et donc tous les lundis, je commençais ma journée souvent avant de prendre la voiture par un peu d’amour comme çà pour les gens qui me sont chers!

 

Car vous l’avez compris le conseil numéro 4, c’est comment GARDER ces relations fortes que nous avons réussi à créer grâce aux conseils précédent.

 

Ou pour les gens BUSY comme nous “HOW TO FOLLOW UP ”

 

Car cela peut paraître en effet compliqué de garder un lien fort avec TOUT LE MONDE et je vais vous le dire de suite, vous le ne garderez pas. Car vous ne pouvez pas être partout, en même temps et avec le même niveau d’intensité.

 

Mais c’est OK, les gens le savent et le vous le savez aussi maintenant.

 

Voici 6 petites techniques que vous pouvez utiliser pour follow-up et garder contact :

  • Organiser des apéros. Qui dans la salle aime prendre l’apéro ?

Appelez 5 de vos amis et dites leurs eux-même de ramener 1 personnes. Vous allez pouvoir passer du temps avec plusieurs personnes, un moment convivial et faire connecter votre propre réseau.

 

  • Restaurant. 1 fois par mois par exemple. Inviter 3 personnes de votre réseau que vous aimez bien qui ne se connaissent pas forcément à aller au resto. plus convivial plus intimiste, vous allez créer de la consistance à votre relation.
  • Proposer autre chose que le business. Vous voulez créer des liens forts, faites déborder vos liens du travail. Aller faire du sport, à la piscine, au laser game. Sport d’équipe, peut être génial 😉 Des passe-temps, passion en commun, music, art…
  • Dites vous que 1 fois par semaine, vous allez appeler quelqu’un de votre repertoire sans objectif particulier autre que de prendre des nouvelles. Un petit call de 10 minutes, juste pour checkup. “Je pensais à toi, j’ai eu envie de savoir comment tu allais..”. efficace et peu commun.
  • vous pouvez vous organiser (si votre agenda vous le permet) pour faire un 1 mois de déplacement en calant des business meetings pas loin de vos amis. D’aller 1 semaine en vacances à côté de chez quelqu’un que vous aimez bien. Faites que vos déplacements vous permettre de voir les gens que vous voulez voir.
  • Petite astuce, souvent, je prend des selfies avec les participants. Je les tags, les posts et je leur envoie en disant “elle est génial, tu devrais la poster, elle déchire!” Facebook s’occupera des créers des souvenirs et des rappels 🙂

 

  • Petite routine que j’ai lu il y a peu. Le matin lors de votre morning routine. Ou un moment calme dans lequel vous pensez aux choses géniales qui se déroulent dans votre vie… (N’est ce pas?!) identifiez 3 personnes pour qui vous avez de la gratitude. A la fin de votre moment calme, listez les et dans la jouréne envoyez leur un text, un email…. Et dites leur simplement çà.  IMPACT garantie.

 

  • A utiliser en dernier recours : le message groupé, impersonnel au possible et niveau d’engagement pas terrible. Pour les relations humaines, débrouillez vous que votre niveau de proximité et de sincérité soit au plus haut sinon ca va se voir !

 

Tout cela ne peut fonctionner avec un niveau de CONNEXION fort entre vous et les gens à une seule condition.

 

Soyez vous même !!

 

En conclusion,

 

vous ne savais pas jusqu’où vos actions peuvent vous amener, jusque où votre réseau peut raisonner. Alors agissez tout le temps au maximum et donnez le meilleur de ce que vous avez a donné, c’est à dire VOUS.

 

En route pour la réussite, qui vient avec nous ?

 

Merci pour votre attention…


 

0 Comment 223 Views

Leave a Reply

télécharger le livre