Télécharge les 6 vidéos pour te lancer et exploser dans l entrepreneuriat!

Looking for something?

In Video

LE MINIMALISME : LA CLÉ DU BONHEUR ?

Le minimalisme: La clé du bonheur?

Hello les amis, j’espère que vous avez la patate! On se retrouve à Quebec City pour parler minimalisme. Dans cette vidéo on va parler de ma vie de nomade digital. Alors que je rêvais de Rolex, de costume de luxe et de Ferrari. En pleine course vers l’argent je fais mon premier voyage en Indonésie, à Bali. Ce voyage m’a transformé! Pourquoi j’étais plus heureux à l’autre bout du monde avec 13 kilos dans mon sac plutôt qu’à Paris avec tout mon petit confort.

C’est vers cet aspect-là que je me suis tourné en consommant moins mais mieux! Dans cette vidéo on va détailler tout cela ensemble.

Si toi aussi, tu veux profiter d’un Millionnaire mindset en OR, rejoins-nous !

Voici la transcription de la vidéo:

Le minimalisme cela veut dire quoi, à quoi cela correspond ?

Hello les amis, j’espère que vous avez la patate bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis actuellement à Québec, à Québec city. Et cela fait maintenant plus d’un an que j’explore cette philosophie du minimalisme. Je vis actuellement avec 13 kilos à peu près depuis un an et j’aimerais vous en parler pour tous les bienfaits que cela m’apporte. Pour tout ce que cela a changé dans ma vie. Donc, eh bien c’est parti on y va.

Avant de rentrer dans le VIB du sujet tu peux cliquer là juste en dessous pour t’abonner pour louper aucune vidéo sur l’entrepreneuriat sur mon parcours sur ce qui se passe tous les jours. Tu peux également cliquer ici ou là pour télécharger mon programme de coaching : les six secrets pour réussir dans l’entrepreneuriat et tu peux comme d’habitude cliquer juste en dessous pour acheter ton plan d’action. C’est un coaching que l’on va faire toi et moi pour savoir comment booster ton business. Et puis, eh bien, en entendant moi je vais rentrer dans l’appartement. Je vais aller me poser et on va discuter toi et moi minimalisme. (Music).

Alors cela me fait vraiment super plaisir de parler de ce sujet avec vous parce que pour ceux qui suivent la chaîne depuis quelques temps, vous savez. Vous savez que j’ai littéralement changé ma façon de vivre. Je vivais à Paris dans un appartement je travaillais plus de 60 heures semaines en agence et du jour au lendemain j’ai tout quitté pour monter ma boîte et savourer un petit peu ma liberté. Voyager, vivre, générer des revenues avec mon ordinateur tout en voyageant et en kiffant la vie. Et j’aimerais te parler un peu de cette tendance du nomadisme digital également du minimalisme parce que cela a vraiment changé plusieurs aspects de ma vie. Aussi bien dans comment je consomme, comment je pense mais aussi comment je vis finalement tout simplement tous les jours. D’ailleurs cette vidéo elle est un petit peu inspiré d’un documentaire qui est actuellement sur Netflix et je vais vous mettre le lien là juste en dessous. Dans tous les cas Netflix si vous n’êtes pas abonné vous avez le premier mois gratuit. Donc, je vous invite à vous inscrire et puis finalement à vous désinscrire juste après. Vous ne payerez rien et vous pourrez consommer Netflix pendant un mois. Ce documentaire s’appelle minimalisme et il parle de deux mecs qui ont monté, qui ont créé un livre qui ont créé, qui ont participé au développement du mouvement aux Etats-Unis. Et il raconte vraiment leurs émotions leurs intentions comment cela s’est passé pour eux et vraiment c’est un documentaire qui est super enrichissant. Et l’idée fondamentale c’est que moins et moins, cela fait plus.

Quand j’étais à Paris mon objectif c’était de gagner de l’argent, c’était de devenir millionnaire c’était d’engranger le maximum d’oseille que je pouvais et en même temps le maximum de matériel du coup que je pouvais. Mon objectif dès le début a été de m’acheter une grosse montre, de m’acheter des beaux costumes, de m’acheter des belles chaussures. Avec cela, j’étais persuadé que j’avais toutes les armes nécessaires pour pouvoir les conquérir de plus gros clients et gagner plus d’argent. Donc, cela a été littéralement la course, l’argent, la ruée vers l’or un petit peu de Paris. J’ai un petit peu vécu cela. Et finalement j’en suis revenu. La première fois que je suis parti à l’étranger je suis parti en Indonésie, je suis parti à Mali. Et là j’ai compris que les gens étaient beaucoup plus heureux avec moi. Ils arrivaient à donner beaucoup d’amour autour d’eux. Ils nous invitaient, ils nous prenaient comme des locaux on était leur famille alors que l’on ne les connaissait pas que l’on ne les avait jamais vu. Et ils nous respectaient et ils nous donnaient de l’amour et ils nous donnaient à manger et ils partageaient. Ils avaient beaucoup moins que nous et ils partageaient le peu qu’ils avaient avec les gens autour de vous. Alors peut-être que tu vas me dire que toi tu connais cela et que je ne suis qu’un petit trou de cus il n’y a pas de souci. En tout cas moi j’ai eu cette énorme prise de conscience là-bas sur place et je me suis dit : merde. En plus ce voyage je l’avais organisé et finalement j’étais là entrain de vouloir le réduire pour pouvoir rentrer plutôt à Paris. Pour pouvoir bosser et finalement c’est un voyage qui a duré plus d’un mois, enfin qui a duré plus de trois semaines. Un peu moins d’un mois et j’aurais raté peut-être énormément de choses si j’avais écouté mon envie de rentrer à Paris plutôt. Parce que ce voyage m’a appris énormément sur finalement toute l’année qui allait en découler. Et c’est vraiment là que j’ai cru comprendre que même quand j’avais moins et finalement j’étais plus heureux. Et ce n’est pas parce que l’on n’avait pas de bien matériel que l’on n’était pas capable d’être heureux. Et c’est cela qui m’a fait un déclic fort c’est de voir cette énorme différence que l’on a entre autre. Un autre monde occidental et entre l’Indonésie et Mali qui typiquement assez pauvre les gens vivent avec très peu et finalement où ils sont super heureux. Et donc, mon voyage de minimalisme a commencé vraiment à partir de là. C’est à ce moment-là que j’ai pris la décision de quitter mon job et je le fais quelques mois après et de démarrer finalement cette vie de voyage cette vie de découverte cette vie dans laquelle j’allais apprendre à être heureux et je n’allais pas apprendre à gagner de l’argent.

Même si bien évidement que l’on est d’accord l’argent est essentiel dans notre monde il faut en gagner. C’est pour cela que je développe autant de business et que je me mets autant de mal potentiellement à travailler dur et à créer de la valeur. Mais il faut bien comprendre que l’argent n’est qu’un moyen. Et c’est uniquement ce moyen qui va nous permettre d’accéder à des choses d’investir de grand nombre de développer notre société. Mais ce n’est pas lui qui va vous rendre heureux et cela c’est vraiment là que je l’ai compris. Et après à travers mes différents voyage, je me suis rendu compte que finalement en voyageant avec 13 kilos dans mon sac j’étais bien plus heureux qu’avec mes différents complets azzaro mais je azzaro et même entrain 2000 euros. Et au début je ne comprenais pas parce que pour moi gagner de l’argent aller à Paris, accéder à tous ce matériel qui coûtait si cher que mes parents n’avaient pas connu et que j’avais la chance de pouvoir découvrir. C’était cela qui allait me rendre heureux. Mais quand du jour au lendemain je me retrouve avec très peu d’affaire l’autre bout du monde et que je kif beaucoup plus ma vie. Je me suis dit que peut-être mes croyances étaient limitantes et étaient fausses. Et c’est là où j’ai commencé vraiment à m’engouffrer dans la brèche et à découvrir tous ce monde du minimalisme. Et donc dans l’idée je me suis mis à acheter moins. Il faut savoir je suis une vraie fashion du stage et plus de 50 paires de chaussures plus de 50 chemises j’adorais acheter. J’avais un petit peu ce syndrome que l’on a un petit peu tous finalement dès que l’on n’est pas bien on achète et on achète parce que c’est nouveau et on achète parce que c’est cool.

Et on achète parce que l’on veut cette sensation de : oui je suis capable de me l’acheter. Et j’ai commencé à acheter beaucoup moins. Par contre à acheter beaucoup mieux. C’est-à-dire que l’objectif ce n’était pas d’acheter quelque chose pour ce que cela allait représenter mais vraiment pour l’utilité que cela avait. Et cela notamment, eh bien le voyage me l’obligeait c’est-à-dire que j’avais peu de kilos autorisé. J’avais peu de kilos parce que voyager beaucoup de kilos c’est chiant. Et ok, j’ai besoin d’un tee-shirt pour l’utilité qu’un tee-shirt d’en apporter pas parce que c’est écrit Armany Ecoboss ou quoi que ce soit dessus. Ce n’est pas pour autant que je n’achète pas une belle chose. Ok, bien au contraire je m’achète des choses qui coûtent beaucoup plus cher aujourd’hui qu’avant. Par contre, j’en achète beaucoup moins j’en prends soin et je les consomme différemment. Ce que cela a vraiment switcher c’est le mindset avec lequel je consomme finalement les achats. Et je profite finalement beaucoup plus d’un objet ou d’une expérience que je m’achète qu’avant. Et donc, l’idée c’était d’arrêter de stocker d’arrêter d’acheter des choses pour ce que cela allait m’apporter mais beaucoup plus de se tourner vers l’expérience. Vivre des choses était beaucoup plus important que d’acheter des choses. Et cela a complètement ma façon de consommer. Alors que plutôt d’acheter des jeans, d’acheter des costumes, d’acheter de chemise. J’allais m’acheter un billet d’avion et j’allais vivre des choses. Et même si je dépense beaucoup d’argent parfois dans les restaurants dans le voyage dans les navettes. Je m’achète des Airbnb qui sont peut-être plus sympa qu’avant, mais je vis des choses. Et je vis une expérience il se passe quelque chose des… il se passe vraiment des choses qui sont extraordinaires et cela personne ne pourra me les enlever, ok. Ce que je vis, ce que je suis entrain de vivre à l’heure actuel ce que je vais vivre demain, personne ne pourra me l’enlever. Je l’aurais vécu. Et cela finalement cela n’a pas de prix. Et donc, dans ma vie ce que cela a changé avec un petit peu de philosophie de bouddhiste en plus. Quand j’ai eu l’occasion de voyager en Asie c’est certainement beaucoup plus de [carpédieme]. Beaucoup plus de… on va vivre l’instant présent. On va moins se préoccuper des choses et on va plus se préoccuper du moment et des gens. Et du coup cela fait que l’on est beaucoup plus focus à ce qui se passe autour de nous, à ce que l’on vit plutôt qu’à la marque de notre tee-shirt ou à comment on est habillé. Alors qu’avant je peux vous dire que je ne serais pas sorti si je n’étais pas au carré. Beaucoup moins d’achat, beaucoup plus de profiter de la vie, beaucoup plus de l’expérience comme je viens de vous le dire. Beaucoup moins de stress et beaucoup plus de focus sur mes valeurs. C’est vrai qu’avant j’avais tendance à me stresser pour tout et rien, j’essayais de tout contrôler. Et finalement le fait d’adhérer un petit peu à ce concept du minimalisme et un petit peu de truc du bouddhisme. On prend beaucoup plus de recul avec les choses, on prend beaucoup plus de recul sur la vie des gens. C’est ce que les gens pensent de vous. Et par contre on a beaucoup plus prendre d’importance sur quelles sont les valeurs que j’ai, quelles sont les valeurs que je dégage, quelles sont les valeurs que les gens ont. Et finalement est-ce que ce n’est pas cela qui est important. Et troisième point c’est dans mon business. Qu’est-ce que cela m’a apporté dans mon business eh bien, c’est très simple. Beaucoup moins de distraction inutile, beaucoup moins d’achat compulsif, beaucoup moins d’action inutile. En fait, j’ai essayé de mettre mon focus du coup sur justement le focus sur la productivité sur le fait de faire peu de chose mais le faire bien et le faire efficacement et d’en tirer le maximum de résultat. Et finalement tout cet écosystème tout cet état d’esprit va ensemble. D’ailleurs n’hésitez pas à me laisser des commentaires. Je suis super intéressé de savoir ce que vous pensez sur ces sujets-là donc, c’est juste en dessous interagissez avec moi dans les commentaires. Un autre point qui est super intéressant que cela m’a apporté c’est plus d’acceptation de moi. Et du coup à travers plein de pôles cela a touché mais notamment au niveau du business. Finalement d’accepter qui je suis. De donner moins d’importance aux choses extérieurs et beaucoup à qui je suis, de croire en mes bons coté etc. Et revenir à l’essentiel et cela vraiment cela fait vraiment des choses extraordinaires. Cela fait notamment les rencontres que j’ai fait. Cela fait du bien être en plus sur mes business quand je faisais moins attention à des choses inutiles que je me focalisais sur les choses importantes. Et tout cela finalement c’est tout cet écosystème toute cette philosophie qui m’a aidé à en arriver là. Et finalement à travers le minimalisme et à travers le nomadisme digital, c’est cette liberté en fait. Cette liberté vers laquelle j’avance tous les jours vers laquelle j’inspire en fait tout ce que j’ai rêvé aujourd’hui. J’ai l’impression de pouvoir le toucher et finalement j’ai beaucoup moins qu’avant je gagne beaucoup d’argent qu’avant parce que je gagnais très bien ma vie à Paris. Même si je ne me débrouille pas mal en tant qu’entrepreneur, il y a des projets qui décollent. Aujourd’hui je me satisfais de choses qui sont complètement différents, je vis une vie de rêve. Je dépense quasiment l’intégralité de mes sous dans le voyage mais tous ce que vis, on ne pourra jamais me l’enlever. Et j’ai l’impression de tellement capitaliser beaucoup plus sur mon futur que ce que je pourrais faire avant. Bref, en conclusion de cette vidéo sur le poids argent besoin de beaucoup moins qu’avant et pourtant une sensation de tellement beaucoup plus heureux et beaucoup plus libre. Une liberté philosophique une liberté psychologique comme physique. Je voyage tout le temps et je me sens tellement libre dans ma tête, par rapport aux choses, par rapport aux matériels par rapport à tout ce que je vis. Cela m’oblige à faire des choix aussi. Parce que quand on doit choisir ce que l’on met dans son bagage, comme qu’on va choisir ce que l’on mange comme choisir les activités que l’on réalise et on fait des choix. Et on fait des choix beaucoup plus qu’avant ou parfois on se laissait un petit peu inondé par la masse on se laissait un petit inondé par finalement tout ce qui nous entouraient. Aujourd’hui je fais des choix, des choix précis. Et je m’y tiens et j’avance et quand je me trompe ce n’est pas grave. Dans tous les cas on a droit de se tromper. Je change mon choix et je continue à avancer et en tout cas mon bonheur est au centre de tout mon écosystème de penser de toutes mes actions, et cela je peux vous garantir que ce n’était pas forcément le cas avant. En tout cas les amis n’hésitez à me laisser des commentaires, juste en dessous. Dites-moi de ce que vous pensez de ce mouvement minimaliste nomadisme digital, parce que c’est clairement ce que je vis et c’est ce qui m’intéresse. Je sais que cela t’intéresse aussi donc, n’hésites pas à me dire ce que tu en penses. Laisses moi tout cela en commentaire, abonnes-toi si ce n’est pas déjà fait, laisses un like en dessous de cette vidéo. Et puis tu peux regarder d’autres vidéos sur le sujet que j’ai pu faire sur le nomadisme digital ou d’autres sujets comme le business ou l’entrepreneuriat. En tout cas c’était un vrai plaisir de pouvoir te partager un petit peu mes pensées sur ce sujet-là. C’est encore même un petit peu différent d’habitude je n’ai pas essayé de mettre de fou fou de machin de montage de truc. C’est un peu de toi et moi on parle. J’ai envie de creuser un sujet et je m’autorise à le creuser que cela plaise à la masse ou pas. Allez les amis, c’était un vrai plaisir en tout cas je vous dis à très bientôt dans notre prochaine vidéo. N’hésitez pas, laissez un like un commentaire juste en dessous, je vous dis à très vite Tchao.

Alors si tu as envie de faire exploser tes projets entrepreneuriaux en 2017 une seule solution pour toi mon gars : Abonnes-toi !

0 Comment 114 Views

Leave a Reply

télécharger le livre