Télécharge les 6 vidéos pour te lancer et exploser dans l entrepreneuriat!

Looking for something?

In Video

POURQUOI TE LEVER TOUS LES MATIN ?! (avec Guillaume Gauthereau)

POURQUOI TE LEVER TOUS LES MATIN ?! (avec Guillaume Gauthereau)

HELLO LES AMIS! J’espère que vous avez la patate!!
Pourquoi aujourd’hui tu te lèves le matin, pourquoi manges-tu, pourquoi aimes-tu, pourquoi est-ce que tu vis??
T’es tu posé cette question? Pose-toi calmement, demande-toi, pourquoi entreprends-tu, pourquoi tu fais tout ça?

C’est une question que beaucoup d’entrepreneur se pose, certains savent y répondre mieux que d’autres. Mais tous essais de se souvenir de leurs débuts, et de leurs pourquoi ont-ils commencé?
C’est la réponse à cette question qui guide les personnes vers le haut et vers l’accomplissement de leurs projets.
Sans pourquoi, sans route en suivre, on se perd et s’échoue pour la plupart du temps.

C’est pourquoi Guillaume nous a rejoints aujourd’hui à Bangkok pour essayer de répondre à cette question. Guillaume est un peu un spécialiste dans ce domaine, et nous aide en nous montrant le chemin à déterminer notre pourquoi.

Alors pas une minute à perdre les amis, regardez la vidéo, lisez la transcription. Mais faites les exercices proposés et déterminez votre pourquoi.

Suis ta propre voix, celle que tu aimes, qui te fais vibrer mais pas celle dont t’impose les autres.

Si tu veux en savoir plus sur Guillaume, sur ce qu’il fait, comment a-t-il commencé et où est-il aujourd’hui. Je te conseille de regarder son Interview en cliquant ici

Si toi aussi, tu veux profiter d’un Millionnaire mindset en OR, rejoins-nous !

 

 

Voici la transcription de la vidéo:

Hello les amis, bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui on a la chance d’être encore avec
Guillaume Gauthereau juste à côté de moi. Si vous n’avez pas vu la vidéo que j’ai réalisée avec lui, allez
la voir, je vous mets le lien quelque part par ici. Bref, un sillot de pratiquement la moitié de sa vie et puis
aujourd’hui complètement recouverte dans une autre vie, de healer, de accompagnant, de coachs et
plein d’autres choses dans tous les cas aller voir la vidéo, elle est vraiment extraordinaire une des
meilleures interviews qui a été fait sur cette chaîne. Aujourd’hui j’ai pu cacher quelques minutes
supplémentaires de Guillaume et j’aimerais que l’on parle d’une chose, de pourquoi est ce que l’on fait
les choses, c’est quoi le but un peu ou comment découvrir notre but dans la vie, dans ce que l’on fait
dans nos actions. Guillaume est un petit peu quand même spécialisé là dedans, il ya beaucoup de taux
qu’il a expliqué dans de nombreux événements à ce sujet là. Et c’est pour cela que je vous dis que cela
pouvait être intéressant. Je vous avais déjà parlé de Saimone Sénèque, de starts with the way pour que
l’été après en avoir un pourquoi. Qu’est ce que t’en penses quoi du coup Guillaume c’est quoi avoir un
pourquoi ?
Un pourquoi, en en fait la question c’est de s’entendre de pourquoi on fait les choses en général et je me
suis rendu compte assez tôt en fait que la plupart des choses que j’avais fait dans ma vie c’était
essentiellement liée à mon éducation. Essentiellement liée à mon environnement familial culturel. Si on
voit, comment font les choses sont faites, les choses en France par les français c’est très différente
comme en font les Thaïlandais ici. En fait, l’environnement culturel il a une énorme influence.
Oui.
Et en fait, on oublie rapidement de trouver notre voix intérieure parce qu’en fait toutes les choses que
l’on fait ce sont des éléments extérieurs, c’est ce que l’on a appris. Mais si j’étais né dans une autre
famille, si j’étais né dans un autre pays, peut être que je ferai quelque chose de complètement différent.
Et en fait moi, c’est cela qui m’a intriguait la vraie question du pourquoi, pourquoi je faisais les choses et
pourquoi vraiment j’avais décidé d’être entrepreneur, pourquoi dans tel environnement etc. Et en fait
quand on fait un travail intérieur, de retirer un peu ces épaisseurs que l’on a appris, on va trouver
l’essence au milieu. L’essence de vraiment de qui on est. Donc, si j’étais né dans une autre famille,
qu’est ce que j’aurais ? Voilà et quand on retire tout eh bien, on trouve ce que l’on appelle le purpose en
anglais donc le pourquoi, le pourquoi je suis là, le pourquoi dans la vie. Et en fait pourquoi c’est
important ? Parce que tant que l’on n’a pas répondu à cette question il va toujours avoir une quête de
trouver autre chose. Donc va peut-être avoir du succès, on va peut-être être dans une bonne boîte ou
monter sa propre entreprise. Mais il va toujours avoir cette voix intérieure qui nous dit : non, non mais il
ya autre chose. Et en fait, cette autre chose c’est le pourquoi. C’est le pourquoi on est là, pourquoi on fait
les choses dans la vie.
Donc, grosso modo si je comprends l’idée cela serait de retirer un petit peu tout ces épaisseurs qui nous
ont été données par notre famille par notre éducation par le pays dans lequel on vit pour revenir à
l’essentiel afin de driver un peu toutes nos actions, toutes nos intentions vers ce pourquoi on serait
réellement fait, c’est à peu près cela l’histoire ?
Oui, c’est cela et en fait dans le dans le travail spirituel que je fais, dans le travail de transformation on
appelle cela épluché l’oignon fait.
Obliger de me mettre autre choses.
Voilà.
Eplucher éplucher l’oignon.
On appelle cela éplucher l’oignon, parce qu’en fait il y a voilà, écoutes, c’est comme un oignon en fait on
n’arrête pas pour arriver à l’essence et au milieu à la graine et c’est cela qui nous intéresse, voilà. C’est
de se rendre compte en fait l’aspect extérieur d’un oignon c’est un peu sec etc. Cela c’est le début et les
couches après c’est plus il y a de plus en plus de jus, de parfums, de goûts.
Oui.
Et quand on arrive vraiment au milieu de l’oignon on est vraiment dans l’essence et c’est la graine que
l’on peut planter. Et donc, c’est ce travail que l’on fait c’est d’enlever ces épaisseurs toute sa vie parce
que c’est un travail qui n’est jamais est terminé. Mais il pourrait de plus en plus proche vraiment de qui
en est.
Et comment est ce que l’on peut faire cela ? Comment est ce que l’on peut faire pour trouver un peu la
nôtre pourquoi et s’il il ya beaucoup de gens qui se posent la question moi même le premier. J’avais

compris l’importance d’avoir, de trouver un peu cette voie, d’ essayer d’enlever un peu le superflu, d’aller
à l’essentielle de qui on est, de ce que l’on veut faire pour avoir plus d’impacts, pour se sentir mieux
aussi peut-être tout simplement.
Bien sûr.
Mais, cela fait peur et comment on fait ?
Oui, c’est vrai que cela fait peur parce que souvent on se rend compte surtout que si on fait le travail
assez tard dans sa vie que l’on a construit plein de choses qui peut être ne sont pas alignés.
Oui.
Et donc, il ya clairement une peur d’aller dans ce chemin-là. Le problème c’est que la souffrance de ne
pas faire ces changements-là, de ne pas aborder cette transformation, elle sera plus grande que la
souffrance de se retrouver.
Oui.
Donc le chemin n’est pas facile, mais le chemin de rester sur le… enfin, de rester sur le mauvais chemin
c’est plus difficile et cela va être plus douloureux. Et donc, en fait c’est pour cela que c’est bien d’avoir
des gens qui ont fait ce chemin. D’avoir des gens qui accompagnent, moi c’est ce que je fais
j’accompagne les gens. Je ne leur dis pas leur chemin mais je les accompagne. On tient un peu la main.
Oui.
Donc cela donne du courage et on sait que c’est possible voilà. Eh bien, en fait on se rend compte que
très rapidement on est encore dans ce chemin et il ya aussi tellement de beaux cadeaux qui arrivent
quand on se réaligne vraiment sur qui on est. C’est vrai que l’on a peut-être encore des peurs mais il ya
tellement de beautés et de plein de supports qui arrivent de tout cela. Cela renforce vraiment l’envie de
faire encore plus de travail de transformation en soi.
Je suis tout à fait d’accord avec cela.
Moi du coup, tu le sais on en a un petit peu parlé. Je conseille vraiment à tout le monde avant de
démarrer dans l’entrepreneuriat, avant de démarrer dans l’entrepreneuriat avant de démarrer un projet,
avant même de se lancer dans un nouveau challenge même en tant que salarié. De savoir pourquoi on
fait les choses, de lister ces choses-là, de travailler dessus. Un peu de qui on est et pourquoi est ce que
l’on fait les choses. Et il ya beaucoup de retours qui sont… j’ai et moi même d’ailleurs aujourd’hui on dit
souvent : il faut savoir donner ton pourquoi en une phrase. Je suis incapable de faire cela aujourd’hui.
J’ai des brides et en fait les gens me disent : Enzo, c’est cool, j’aime l’idée j’ai compris l’intention, j’ai
compris l’importance de la chose. Mais aujourd’hui je n’arrive pas à définir mon pourquoi précisément et
j’ai des petites idées comme cela etc. Mais ce n’est pas profond et je n’arrive pas à le faire en une
phrase. Qu’est-ce que tu dirais à ces gens là qui sont dans cette voie aujourd’hui qui ont compris et qui
démarrent à amorcer quelque chose mais qui ont cette peur du coup que le pourquoi n’est pas complet
ou qu’ils n’arrivent pas tu vois, aller au bout ?
Oui, c’est une très bonne question en fait. C’est une des questions essentielles, travail de transformation
c’est qu’en fait le pourquoi fondamental vers le milieu de l’oignon, on va peut-être jamais le connaître.
Ok.
On va s’en rapprocher. En fait la question c’est quand on n’est pas aligné et quand on fait quelque chose
on se dit cela : c’est pour les mauvaises raisons c’est parce que j’ai peur, c’est parce que j’ai vécu cela
avant donc, je n’ai pas envie de le refaire encore donc c’est pour cela que…donc, c’est plutôt des
éléments de peurs ou des éléments de choses qui nous sont arrivées. Là à ce moment-là se désaligner
par rapport à cela et essayer de se réaligner un peu plus. Et en fait on continue à se réaligner, à se
réaligner.
D’accord.
Mais l’alignement exact où on va, c’est à dire c’est le centre de l’oignon, eh bien, en fait on ne connaît
pas vraiment. Par contre je suis capable de me dire : là, le choix que je fais de rester dans cette société
c’est pour les mauvaises raisons ou la relation dans laquelle je suis ou le pays. Et donc c’est se dire :
moi c’est ce que j’ai fait quand je suis parti de mon chemin, quand je suis parti de mon monde de
l’entreprise je savais que ce n’était pas ce que je voulais faire, mais je ne savais pas ce que j’allais faire.

Ok on est à contre-pied en fait.
Voilà, exactement.
On est à contre pied on n’est pas, on va chercher quelque chose c’est…maintenant je sais ce que je ne
veux plus et par élimination indirectement on avance dans une voie…
Exactement.
… qui est un peu plus en cohérence du moins étape par étape avec ce que l’on veut faire.
Voilà il ya un prof de transformation spirituel qui est très connu, qui est un français qui est mort
maintenant depuis une vingtaine d’années, il disait : on ne peut jamais connaître la vérité, mais par
contre on connaît toujours le mensonge. Donc, la vérité exacte de se dévoiler, je la connais d’abord,
quand je sais, quand je ne suis pas authentique, je sais quand je ne suis pas vraiment digne, je sais
quand je fais quelque chose qui n’est aligné avec mes valeurs cela je le sais. Et c’est d’essayer de sortir
de cela. Et petit à petit, eh bien on va se réaligner selon le cap, la destination où on devrait aller.
Donc, le premier step cela serait, on décrit en écrit les valeurs, on se définit un peu plus soi, on rentre un
peu dans cette introspection et on réfléchit à qui on est. Un peu ce que l’on veut faire où on veut aller et
après par élimination on avance sur notre chemin ?
Oui, qu’est ce qui me donne de la joie ? Souvent je dis au gens : c’est penser, ce n’est pas savoir dans la
tête c’est ressentir plutôt. C’est se dire : qu’est ce que je ressens quand je suis là, plutôt comment je…
on pense souvent avec nos têtes mais avec notre cœur en disant : est ce que je me sens bien est-ce
que cela me procure de la joie ? Est ce que je me sens heureux ? Cela c’est un très bon combat. Si on
sent que l’on n’est pas très confortable quand cela ne rend pas très heureux, c’est souvent qu’il y a un
problème d’alignement avec là où on devrait être. Parce qu’il n’y a pas de vrai ou faux, il ya des gens qui
font des très bonnes carrières que ce soit dans la banque, dans développement durable voilà, il n’y a
pas de mauvais choix. Par contre au niveau individuel il peut y avoir un mauvais choix.
Oui, il y a un choix oui.
Et c’est voir ce qui nous convient ou pas et c’est souvent lié en état émotionnel, les émotions elles ne
trompent pas. On ressent l’intérieur de nous si vraiment c’est bien ou pas. Comme dans une relation
avec quelqu’un. On sait si on doit être la personne ou pas. Rapidement pour le ressentir.
Oui, eh bien, je n’ai rien à ajouter de plus, ceci peut être cela tout à l’heure dans ta conférence, tu as
being slide que j’ai trouvé très intéressante. Où tu dis : si tu devais mourir dans un an qu’est-ce que tu
ferais ? J’ai trouvé la timeline de un an tellement subtil en fait. C’est à dire que si tu meurs demain, on
sait plus ou moins toutes les conneries que l’on peut faire, si tu meurs dans deux mois, c’est assez court
encore. Tu sais que tu vas faire des conneries pendant deux mois. Un an c’est assez long quand même.
Donc oui, en un an tu vas profiter, tu vas faire peut être toutes les conneries que tu as toujours imaginé,
enfin, d’un c’est tellement long qu’il va falloir que tu accomplisses des choses qui sont… qui ont du sens
pas juste là des conneries. Et j’ai trouvé cette question-là super intéressante parce que du coup on est
vraiment dans l’accomplissement de qu’est ce que tu as vraiment envie de faire, pourquoi est-ce que tu
poses cette question, pourquoi cette timeline d’un an, c’est quoi ta visibilité par rapport à cela ?
Eh bien, c’est exactement ce que tu disais c’est-à-dire que si je sais que je vais mourir demain peut-être
quelque chose que je vais faire c’est appeler mes parents, c’est voilà, les gens avec qui je me suis
fâchés et leur dire pardon etc. Et …On va dire l’essentiel. Un ou deux mois en effet, on n’a pas le temps
de faire grand choses. Par contre un an, tu vois pour moi cela serait dire j’avais un bon… un livre que j’ai
envie d’écrire et je vais l’écrire. Jai le temps de l’écrire en un an. J’ai peut être envie de laisser l’argent
que j’ai gagné ou voilà, à voir une legacy comme on dit en anglais.
Legacy.
Et je vais peut être allé de se donner cela à un orphelinat où je vais, où j’ai monté une entreprise avec
tout l’argent que j’ai. Ou je vais aider un ami à moi qui en train de monter quelque chose et je vais l’aider
à monter son projet qu’il rêve de sa vie et je vais l’accompagner pendant un an. Je pense que l’on a le
temps voilà. On a le temps de faire pas mal de choses. Et donc, cela permet de réfléchir. Si on dit 10
ans, eh bon, 10 ans à la façon-là c’est on vit la vie normale.
On perd l’idée.
Voilà donc, je trouvais qu’un an c’était un peu le timing qui nous permet de… et cela arrive à plein de

gens, il ya des gens qui un jour son diagnostique et des maladies on dit : vous avez entre 6 mois et 1 an
pour vivre et en général les gens accomplissent des choses très, très belle. Donc voilà, c’est intéressant
de se dire eh bien, cela pourrait m’arriver parce que l’on ne sait quand on ne sait pas quand va mourir.
Oui.
Cela peut arriver.
Eh bien, écoutez les amis faites ce petit exercice, si vous deviez mourir dans un an qu’est ce que vous
feriez tous les jours ? Qu’est-ce que vous vous mettrez comme objectif à trois, six mois, 12 mois du
coup. Ecrivez-le juste en dessous. Moi je trouve cet exercice très intéressant, très subtil, je te dis par
rapport à la timeline je trouvais cela très bien. Merci beaucoup à toi Guillaume d’être venu partager avec
nous.
Merci.
Les amis n’hésitez pas à laisser un like, un commentaire, poser vos questions pour Guillaume en
dessous si vous avez des questions sur le purpose, si vous avez des questions sur le pourquoi sur votre
but, sur tout ce que fait Guillaume dont il a parlé dans l’interview également en terme de spiritualité de
recherche de soi. Et tout ce qu’il fait, tout ce qu’il pratique, eh bien, n’hésitez pas à le mettre en dessous.
On vous dit à très vite de notre prochaine vidéo merci beaucoup.Tchao-tchao. [Musique]

 

Si toi aussi, tu veux profiter d’un Millionnaire mindset en OR, rejoins-nous !

0 Comment 21 Views

Leave a Reply

télécharger le livre