Télécharge les 6 vidéos pour te lancer et exploser dans l entrepreneuriat!

Looking for something?

In Video

Interview avec Sébastien Cerise

Interview avec Sébastien Cerise

Bonjour à tous les entrepreneurs 2.0,

Aujourd’hui je suis parti à la rencontre de Sébastien Cerise, célèbre dans le e-commerce francophone pour sa réussite et ses formations. Aujourd’hui les sociétés de Sébastien génère plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaire par an.

Il annonce aujourd’hui à ses étudiants qu’ils peuvent générer 500€ par jour de chiffre d’affaire grâce au e-commerce en suivant sa méthode. Grosse annonce, j’étais obligé d’aller vérifier!

Quel est votre avis sur Sébastien Cerise ? Est ce que c’est possible de gagner autant d’argent sur internet avec le e-commerce ? Je voulais en être sur.

Une interview franche et sincère avec un homme « dur » de l’extérieur et très sympathique et ouvert de l’intérieur. Une rencontre intéressante qui m’aura marqué dans mon développement c’est une évidence.

Pour en savoir plus sur la formation de Sébastien cliquez ici : http://bit.ly/2vVBYu5

FORMATION E-COMMERCE :  LA MORT DU SMIC – INTERVIEW AVEC SÉBASTIEN CERISE

Combien gagne les e-commerçants ? Hello les amis, j’espère que vous avez la patate. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je vois beaucoup de topics en ce moment sur internet beaucoup de question, beaucoup de messages sur le groupe privé. Mais combien gagne vraiment les e-commerçants avec la marge, la tva tous ces principes un petit peu compliqué ; Finalement, on n’a jamais vraiment les réponses de tout cela. On ne voit jamais vraiement ce qui se passe derrière le business en ligne et je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de discuter de cela avec un vrai e-commerçant.

Avec quelqu’un qui sais depuis des années qui a de l’expérience et qui va parler.

Sans tabou pour nous dire vraiment, combien est-ce que l’on gagne quand on fait du e-commerce.

Cette vidéo, elle est dédiée à tous ceux qui font du font de e-commerce tous ceux qui veulent faire exploser leur business en ligne.

Et certainement à toi mon ami qui est derrière cette vidéo et qui se pose toutes ses questions pour développer son business.

Mais, avant cela comme d’habitude tu peux cliquer sur s’abonner juste en dessous pour ne rater aucune de mes vidéos sur le e-commerce, sur l’entrepreneuriat sur le développement business. Tu peux cliquer ici, ou là pour télécharger mon programme gratuit les 6 secrets pour réussir jeune dans l’entrepreneuriat. Et puis comme d’habitude je te mets tous les liens dont on va discuter dans cette vidéo, juste ne dessous de la description. N’hésites pas à aller voir tout cela. Allez, il est maintenant temps que j’accueille mon invité et que l’on discute ensemble de combien gagne un e-commerçant c’est parti.

Sébastien CERISE bonjour.

Salut Enzo, en forme ?

C’est un vrai plaisir de te retrouver sur une nouvelle vidéo, d’avoir la chance de t’avoir avec nous. Et puis de te poser toutes ses questions justement que beaucoup de gens se posent. Et l’environnement économique autour de e-commerce combien on gagne vraiment ? Quelles sont les démarches, quelles sont les vrais chiffres, quelles sont les dessous ? Est-ce que tu es prêt à répondre à toutes ces questions ?

Évidemment, sans aucun problème à toutes et bien plus.

Allez c’est parti. Une de première chose qui est super intéressante du coup là-dessus c’est combien vraiment on gagne et dans l’écosystème global comment cela se passe finalement ?

Répondre à combien gagne tous les e-commerçants c’est difficile. En tout cas, moi je peux répondre à combien je gagne et combien gagne la communauté qui est autour de moi. J’ai la chance d’être entouré de plusieurs millionnaires de e-commerce. En gros, c’est relativement précis, je gagne avec le e-commerce 10 millions d’euros par an de chiffre d’affaire. Il faut savoir que selon les boutiques, on est entre 20 et 70 dans certains cas pour cent de marge net.

Donc, là pour payer tout payé. Alors, ma situation est un peu particulière, je suis à Gibraltar, donc quelqu’un qui le fait depuis la France par exemple la Suisse, la Belgique, le Canada.

On doit payer un petit peu plus d’impôts pour moi, mais il restera sur des marges moyennes de 40-50 % quoi.

Donc, je parle toute la plus vite sur 10 millions d’euros ou une année tu as la moitié pour toi, cela fait 400 milles euros dans la poche par mois à peu près. Et je suis loin d’être le plus gros e-commerçant mais je reste de tout petit quand tu fais 10 millions par an, il faut se dire que tu restes un microbe dans l’environnement du e-commerce. Après, dans ma communauté, eh bien, cela gagne entre 15000 et la même chose 3-400 milles euros net par mois dans la poche, je crois.

Tu as des gens aujourd’hui qui sont arrivés au même niveau que toi en termes de revenu ?

Oui, alors il y a même probablement des gens qui… il y en a qui ne veulent pas témoigner parce qu’eh bien, ils n’ont pas envie de montrer leur niche. Ils ne sont pas envie de montre leur produits etc. Ils ne sont pas envie de montrer leurs têtes. On sait qu’il y a des gens qui n’ont pas du tout envie de passer en vidéo.

Le même camera caché n’a pas moyen et qui ont dépassé mes revenus. Tu vois, parce qu’eh bien moi je leur explique tout. Je les mets dans un environnement qui va faciliter leur réussite notamment les environnements comme ici par exemple. Et derrière eh bien, jusqu’à ils se limitent quoi. C’est quoi j’ai d’autres activités, d’autres business ? Je ne fais pas le e-commerce à 100% mon temps, j’ai une famille bientôt 4 enfants. Donc, autant vous dire que j’ai un peu d’autres types d’activités. Il y a d’autres choses qui me passionnent et on peut aller bien plus haut que cela quoi. Le Directeur Général de mon entreprise donc, Sébastien RIVIERE que tu as interviewé, je crois il n’y a pas très longtemps…

Oui.

… A généré, a géré des e-commerces bien au-delà de ce que je fais-moi aujourd’hui. Et on est entrain de monter une nouvelle structure de e-commerce, de magasin dont le but est de générer 100 millions d’euros par an.

Et même à 100 millions par an, on reste des petits quoi. Donc, il y a vraiment c’est vraiment pour moi l’avantage de e-commerce c’est le meilleur moyen de commencer vite et le meilleur moyen d’aller très haut, il n’y a pas de limite au e-commerce. Il y aura toujours des acheteurs et tous les jours eh bien il y a des nouvelles personnes dans le monde qui ont 18 ans et plus ont une carte bleu qui commence à rentrer dedans. Les vieux s’y mettent avoir ma mère, ma grand-mère etc. Soit disant qu’il commence à se mettre internet qu’il commence à accepter de mettre la carte bleu sur un site en ligne. Donc, vraiment on a énormément de business à venir, donc, comme je commence à mon avis est encore en tout début et sur laquelle quand on se positionne aujourd’hui, on peut vraiment faire des très, très bons cartons quoi.

C’est génial, ces chiffres ton témoignage et pour le coup, moi j’ai la chance de t’avoir à proximité donc je sais, que cela se passe que c’est réelle. Est-ce que tu penses que ce n’est pas scandaleux par rapport à un climat en France aujourd’hui où la majorité des gens gagnent entre 1002 et 1400 euros net par mois et soit souvent dans une précarité de merde même des gens qui ont fait des études. Finalement, ils ont du mal à boucler les fins de mois ou ont une vie financièrement assez compliqué ?

Alors, est-ce que c’est scandaleux ? Non je ne pense pas que c’est scandaleux. J’ai travaillé énormément mais je n’ai pas accepté d’être dans une situation de précarité, je pense que la première chose c’est ne pas l’accepter quoi. Eh bien, de se dire bon, moi cette vie là je n’en veux pas, c’est le premier pas et de se dire qu’est-ce que je peux faire pour changer cela ? Vous savez moi, j’ai perdu tous, plusieurs fois. Mais il n’y a pas très longtemps 2012 donc, cela fait 5 ans, j’avais perdu tous et j’avais en plus 60 000 euros de dettes quoi. Je suis passé d’une baraque 350 mettre carrée de piscine et un appartement avec ma fille qui était petite à ce moment-là. De 35 mètre carrée avec sur ce terrain vague quoi. Donc, et je suis parti donc sans rien. Je me suis dit : je m’en fous que je savais que je ne pouvais pas travailler à l’endroit où j’étais de toute façon, eh bien là je parlais à peine espagnol à ce moment-là. Et puis je ne voulais pas retourner en France pas dans le salariat. Donc, eh bien, je me suis sorti au niveau du cu. Et je taffais avec ma vue sur le terrain vague depuis ma chambre sur un ordinateur que j’ai emprunté et je suis reparti j’ai monté mon truc et je n’ai pas lâché et je suis défini comme un pitbull. Je ne lâche rien et c’est cela le truc pour moi le e-commerce aujourd’hui, c’est la mort du SMIC. Ce que j’entends par là ce n’est pas qu’il fasse arrêter le SMIC même si en ce moment la politique a des gros changements et il est probable et que cela s’arrête. En tous cas que cela laisse tellement ce que je trouvais être une extrêmement bonne nouvelle je te le dirais après. Pourquoi, je pense que c’est l’ensemble des prestations sociales en France est une extrêmement bonne nouvelle.

J’en parlerais un petit plus mais ce que je veux dire par la mort du SMIC c’est celui qui a décidé qu’il ne veut plus gagner le SMIC voilà il a un levier tout de suite maintenant. Tout de suite il peut se lancer dans le e-commerce et le SMIC c’est 1200 euros par mois à peu près. Gagner cela dans un délai relativement raisonnable en deux jours quoi. Il y a des quinze fois plus d’un smic parce qu’il l’a décidé, voilà c’est en cela que c’est la mort du SMIC. Et pourquoi je trouve que c’est une bonne nouvelle que la baisse des prestations sociales je ne suis pas spécialement pour macros eh bien, je m’en fou un peu. Parce qu’en fait la France principalement a créé un système qui t’empêche d’aller très haut et qui t’empêche de tomber très bas. Et en fait quand tu es en prestation social surtout qu’aujourd’hui il y a beaucoup au chômage ils gagnent plus d’un demi des quinze salariés tu vois pourquoi ils vont se bouger.

Alors que si tu les mets en fait, dans une situation où ils n’ont pas le choix et peut être ils vont se bouger. Parce qu’il y a pas le choix les mains comme cela le dos au mûr il y a comme cela. Il devient un taureau, il devient un pitbull quand il n’a plus le choix. Et que quand il a le choix il dit : battons, moi je suis moi je gagne 1200 balles avec qui bossent. Je joue la console de jeux. Alors, il ne t’arrivera rien du tout. Chacun décide ce qu’ils veulent c’est quand même bien mal. Moi, je pense que ce n’est pas le rôle d’un gouvernement de faire cela, le rôle d’un gouvernement, c’est d’aider les gens qui n’ont pas le mérite. Personne ne mérite particulièrement quelque chose en tous cas qui ont vraiment besoin tu vois les gens qui sont vraiment handicapé par exemple. Une vraie difficulté même si là pour le coup de le e-commerce c’est parfait pour les handicapés, moi je veux dire tu ne peux avoir seulement de travailler e-commerce et tout le monde s’en fou. Où elle t’a troublé ou n’importe quoi, mais là je comprends que ces gens là on les aide. Il y a des gens qui ont des handicaps mentaux des… là, oui. Et par contre, je pense que celui qui a deux bras, deux jambes un cerveau qui fonctionne bien, il n’y a pas de raison de le laisser de le forcer presque en lui donnant de l’argent et laisser la précarité. Donc, je trouve que c’est une bonne nouvelle et je suis plutôt content d’avoir des gouvernements qui vont dans ce sens-là. Je pense qu’ils vont aider les gens quoi. Alors après, c’est notre rôle à nous de leur partager comment on fait.

Puisque l’on ne sait pas comment on fait. Mais en tout cas, qui soit dans ce qu’il se met dans une situation où ils ont plus je crois moi, j’ai un des potes qui par exemple Stevens qui était devenu un peu plus meilleurs d’élèves à la base. Avant il gagne 150 mille balle par mois quand il a commencé il y a un an ou même un peu avant. Il était au RSA suite à un accident du travail quoi. Là c’est 4 ou 500 balles par mois quoi. Et deux enfants et tout machin.

Donc, il s’est sorti du cul quoi. Il y a aussi sa mère qui a prêté le sou pour faire la formation et il s’est lancé à corps perdu.

Aujourd’hui, il gagne 150 mille euros par mois. Je trouve que 150 mille euros par mois déjà c’est cela fait rêvé. Beaucoup de chefs, même de gros groupe de chef d’entreprise. 150 mille euros par mois, c’est deux millions par an quoi. Donc, il faut être un garant pour gagner cela. Le patron nous voit déjà 43, donc, il y a pas tout cela.

Donc, vraiment c’est oui, c’est le moyen extraordinaire de se lancer. Et c’est vraiment moi ce que j’appelle la mort du SMIC parce qu’eh bien, celui que l’on ne veut plus maintenant il a levier tout de suite pour changer cela. Si je vois j’étais un peu long mais je pense que c’est important.

C’est très intéressant et puis moi je viens du nord pas décalé. Vous le savez peut être pour ceux qui me suivent depuis longtemps.

On a beaucoup de gens qui utilisent, qui exploitent le système parfois qu’ils le subissent. Moi j’avais un exemple tout bête qui était la femme du ménage du cabinet dans laquelle ma mère travaillait. Elle ne pouvait pas faire trop d’heures déclarée sinon elle perdait une partie de ses compléments de ses machins. Du coup, ou tu restes chez toi ou tu fais du black et du coup tu sors du marge sur le système quoi. Cela ne marche plus. Et moi j’avais 16, 17 que je ne comprenais pas pourquoi que si tu allais travailler que tu te perdais en fait c’était complètement étrange cette logique. Et c’est cela vraiment ce qui fait bien que je fais aussi de e-commerce et je développe aussi. Cela aussi c’est un petit du système ou du moins j’essaie de l’utiliser différemment. Il y a un autre point que je pense qu’il peut être intéressant de discuter avec toi, c’est cette notion d’étude. Moi j’ai essayé vous le savez de faire une grande école sous la volonté de mon père parce que c’est une génération des années 60 et fait la grande étude, fait le grand boulot dans la grande boîte et tu auras une belle vie bien tracé. Aujourd’hui, la majorité de mes amis qui ont terminé cette école gagnent à peu près 2000, 22O0 euros par mois.

Ils sont bien. Et il y a c’est les troncs ce sont les mecs super doués et ils ont un beau job. Ils sont dans la sécurité d’emploi de l’informatique en plus. Mais finalement ils ont de l’augmentation par an et ils ont une vie dans laquelle ils s’ennuient très rapidement.

J’ai beaucoup d’amis qui ont bossé beaucoup plus dans les études. Et finalement qui stagnent en fait, qui stagne dans leur vie, dans leur progression, dans leur revenus.

Aujourd’hui, il y a énormément de gens aussi, on l’a vu, il y a des gens avec des doctorats etc. qui se retrouvaient à la boucherie et il y en a dit qui allait baiser comme ça. C’est quoi ta vision au niveau de… eh bien, de justement de la corrélation de l’argent des études, ce qu’il faut faire un bac +12 ?

Eh bien, tu as… pour moi il n’y a aucune corrélation entre les deux, il n’y a pas de corrélation entre le niveau d’étude et l’argent que tu fais. Et ce n’est pas moi qui le dit c’est billgets qui a arrêté ce Harvard en plein milieu c’est avant () je crois. C’est Zuckerberg qui a arrêté ces études donc, c’est des troupes cela tous ces mecs-là. Mais, non, je pense qu’alors je ne sais pas ce qui dit ne fait pas de zut parce que cela, ce n’est pas t’apporte cela n’apporte pas rien les études. Cela apporte parfois une certaine version d’esprit et des compétences sociales. En fait de voir des gens etc. Donc, ce n’est pas inutile mais ce n’est pas cela qui va vous faire gagner de l’argent. Les études cela va vous donner une compétence particulière dans un domaine précis, qui souvent en plus est à peu près inutilisable dans la vraie vie. Je me rends compte moi je m’arrive d’embaucher des gens pour faire des gros études, ils ne savent rien faire quoi. Dans mon domaine en tout cas il faut que je leur réapprenne tous, alors oui soit est-il oui, ils comprennent vite. Et surtout voilà, ce n’est pas inutile, donc je ne dis pas arrêtez les études de vos enfants si vous avez 16 ans lancez-vous.

Pourquoi pas, je ne sais pas j’ai rien ni contre ni pour. Celui qui a envie de faire ses études qu’ils fassent ces études c’est très bien et qui se lancent en business en parallèle moi je suis pour que l’on fasse lancer pour que nos enfants lancent des business à partir de 12-13 ans les aideront tu vois ? Alors commencer à leur parler de l’argent des 5-6 ans, commencer à leur parler d’entrepreneuriat, commencer à leur ouvrir l’esprit sur le fait qu’il y a d’autres formes de vie. Pas forcément nos enfants à nous, ils sont dont se ballade donc, qu’ils savent qu’il y a une autre forme de vie quoi. Papa il est là, il bosse beaucoup en même temps, voilà c’est cool quoi. Il a les relations Facebook, il y a des photos avec ses potes, ils se marrent, ils vont au resto, mais c’est du boulot.

Donc, les études enfin chacun fait ce qu’il veut en fait, mais moi je conseille à tout le monde étude ou pas de se lancer dans un business que ce soit le e-commerce, mais en tout cas de se lancer dans quelque chose, il n’y a pas corrélation directe entre ton niveau d’étude et ton niveau de salaire puisqu’eh bien voilà, tu l’as dit un type sans grande école il touche 2200 euros par mois. Moi je n’ai pas fait d’étude. Alors j’en ai fait à posteriori mais j’étais obligé à passer un master dans un domaine particulier que je passais à distance mais c’était parce que j’étais obligé de le faire. Et j’étais déjà bien plus j’avais 25-26ans quand je l’ai fait. C’était vraiment dans un domaine convaincu j’avais besoin pour avoir une validation c’est-à-dire une autre vie. Donc, c’est dont m’aide ma vie aujourd’hui actuelle, ces choses-là ne servent strictement rien. Ce qui sert c’est les attitudes et les attitudes ou succès mais il n’y a pas…

Savoir être quoi.

On est plus que le savoir-faire cela s’apprend. Le faire savoir cela s’apprend aussi du marketing. Tout cela, s’apprend en disant ils ont des formations par exemple quand je suis, je dépense énormément d’argent en formation. J’achète tous les envies, tout ce qui trait tous ce qui sorte je l’achète pour cela oui, ce n’est pas les études c’est des formations Oui.

J’allais dire, c’était on a passé une semaine ensemble, tu passes quand même beaucoup de temps à bosser. Justement à prendre et cette nouvelle forme d’apprentissage, nouvelle forme d’éducation moi j’appelle cela. Comment cela se passe comment cela t’es venu ?

En fait tu te rends compte quand tu es dans le… tu étais dans le business qu’eh bien attendez là qu’une… il y a des choses que tu ne sais pas faire. Il y en a certaines je ne sais pas les faire et ce n’est pas très grave parce que ce n’est pas mon job. Je ne suis pas très technicien tu vois je parle des techniciens dans mon équipe, les gens qui développent les gens font tous les patrons à développer. En revanche eh bien, tous ce qui est mon job, les créations des produits le branding, la communication. Cela devient de plus en plus important dans mon travail, surtout maintenant que je forme les autres eh bien, je suis obligé de communiquer. Ce n’est pas comme le e-commerce tu peux rester encore que je le déconseille. Je prenais, il revient un peu après sur l’aspect de montrer sa tête dans le e-commerce aussi. Et tout cela, eh bien, il faut que je me forme. Donc j’achète toutes les formations qui sont là-dessus particulièrement américaine parce qu’ils sont souvent un peu à la pente sur les méthodes de marketing psychologie etc. le branding, et soit je le fais, moi soit je suis déjà dans mon équipe et je paie les accès à la formation et ils le font, et en gros ils font des résumés pour tout le reste de l’équipe tu vois. Donc, on sous forme dans l’équipe comme cela et j’essaie d’avoir non seulement des gens très pointues bien plus intelligents et bien pluri en foi de l’équipe et en même temps de maintenir sur l’état voir de conserver mon niveau. Je pense qui est le plus important pour moi. Le plus important pour moi va être les produits c’est quelque chose qui m’intéresse particulièrement et le marketing sur les deux aspects sur lesquels je notais les pas à 100% jamais. Ni même dans l’e-commerce. Et juste pour finir là-dessus parce que j’ai fait un petit truc, si j’avais un conseil à donner pour le e-commerce alors cela dépend des niches mais je conseillerais d’avoir une communication quand même. C’est-à-dire de montrer sa tête, de montrer la fabrication des produits si on peut. De montrer où on les trouve, de montrer une usine où elles sont fabriqués. Cela fait rentrer en fait, cela fait rentrer prospect dans ton monde de e-commerçant et je ne dis pas ses machines tu sais un peu à l’Amazon quoi, personne derrière là tu peux montrer que c’est un petit business familiale un petit business entre copain ou même que tu es tous le seul etc. eh bien, juste quelques salariés, quelques employés tu les films. Cela fait rentrer des gens dans le truc, ce n’est pas très facile à faire. À part cela il faut du e-commerce parce que justement ils peuvent discuter au cas où, tu peux rester un peu caché, mais je vais de plus dans la direction de montrer les gens qui travaillent dans ce cas.

Ce n’est pas si simple.

Exactement. Les gens veulent rentrer dans l’acheteur et, moi le premier. Veux rentrer dans la vie de l’entreprise qui te propose un produit. Donc, cela je pense que même si je deviens un peu le sujet d’un autre truc, mais je pense que c’est important. Et c’est un petit tips que je ne vais pas encore réellement partager parce que je suis entrain d’étudier les meilleurs shop du monde. Beaucoup sont dans ma communauté et je me rends compte qu’ils font genre de chose certains ce qui marche vraiment bien font ce genre de chose, ils font rentrer les gens dans leurs procès en fait. Et c’est vraiment un truc qui marche bien, en 2017, en 2018 les gens veulent de plus en plus voir ce qui se passe de l’autre côté. Ils veulent de l’anti Amazone tu sais ?

Oui.

Pas de froideur, moi j’adore l’Amazone donc, ce n’est pas du tout, enfin ce n’est pas forcément besoin de cela oui. Ce n’est pas contre Amazone, je trouve Amazone génial ici mais je travaille avec Amazone mais ils veulent à faire l’inverse sur la petite boutique eh bien cela.

Eh bien la différence c’est quoi ?

C’est un peu comme carrefour, aller faire ceci pour un carrefour c’est course, c’est carrefour ou aller faire ses courses dans un petit magasin du coin. Ce n’est pas la même chose, un carrefour tu t’en fou de connaître de savoir qui est le patron. Dans le petit magasin tu as envie de parler avec lui, tu as envie de discuter avec les vendeuses ou tu as envie que l’on discute que tu es beau dans ton nouveau costard, tu vois. Que tu vas acheter de la cravate du coup. C’est pareil dans un magasin e-commerce, il faut essayer de le faire le plus… c’est le concept du local tu sais cela ne veut pas l’internet mais en même temps on montre le local et on revient avec les gens en veulent cela. C’est pour cela que ce local est intéressant parce que les gens veulent de plus en plus. Eh bien, tu voudrais presque toucher sur internet, on ne touche pas et si tu montres, eh bien, ils ont la pression presque de toucher.

 

Bon, tu es une vision très, très intéressant tu en avais même pas encore discuté de cela en plus, mais oui je suis beaucoup, je suis très d’accord avec cela. Et notamment il y avait aussi les gens pensent beaucoup de sortir d’internet. Pour acheter sur internet à partir du physique pour acheter sur internet par exemple vous avez une boutique physique pour la poussée sur internet. Les gens ont moins cette vision d’utiliser internet pour aller faire le physique. Et notamment recréer leur relation de proximité qui peut être supérieur à une relation comprenant le physique parce que finalement on peut être beaucoup plus présent dans la poche de tout le monde à plusieurs moment dans la journée, tu es chez eux, tu es en direct. Cela c’est vrai que c’est super, c’est super puissant. Je ne sais pas que l’on reparle un petit peu du coup de combien on gagne quand on fait de e-commerce en parlant un petit peu de la communauté que tu as construit aujourd’hui. Peut-être quelques anecdotes par rapport à cela et puis de savoir un petit peu ce qui s’y passe aujourd’hui dans la communauté.

Alors, il se passe plein de choses quoi, dans la communauté évidemment. Elle est de plus en plus large. J’ai formé quelques milliers de personnes depuis début 2016 et j’ai un concept un peu particulier. Moi, j’ai un mastermind qui est privé, mais qui n’est pas, personne ne paie.

 

Il est gratuit.

Il est gratuit en plus on peut avoir d’avantage c’est des rencontres etc. Ils ont accès à des outils en primauté. Ce sont les gens, moi je veux des résultats sur les gens qui gagnent plus de 500 euros par jours, de manière constante. Il n’y a pas une fois. Et je considère qu’à ce moment-là il y a un déclic qui se passe. Celui qui je me rends compte quand il rentre dans la communauté et qui passe 500. Une semaine deux semaines plus tard ils sont à 1000 et puis 2000 etc. Donc, dans la communauté on a vraiment un peu tous. Alors, j’ai un club d’ostéopathe. Je les saluts s’ils nous regardent. Pourquoi les ostéopathes marchent bien lorsqu’ils ont bien qui en a un qui est rentré. Je ferais qui fais un énorme carton qui a pu aussi changer toute sa vie il a déménagé il est parti vivre à l’étranger. Voyage, il dit vient me voir chez Gibraltar. On se voit régulièrement dans divers évènement. C’est quelqu’un qui gagnait énormément d’argent se faire descendre de dire combien il gagne avec ce qu’il fait, mais c’est vraiment quelqu’un que j’admire parce que lui il est toujours un pas avant les concurrents dans son domaine. Il cherche toujours oui c’est un vrai exemple parce qu’il se dit : ok, beaucoup concurrent sur un marché très concurrentiel. Donc, c’est parfait tu vois un marché concurrentiel et cela marche quand même.

Et il trouve toujours des moyens d’améliorer sa communication avec les clients d’améliorer ses produits. Il a toujours une idée d’avance sur les autres en analysant puisque qu’on dit comme il est l’un des leaders dans son marché. Eh bien, il est le premier en France, le premier magasin sur son marché. C’est pas mal pour quelqu’un qui a commencé il y a un an et demi tu vois. Ce n’est pas dégelasse. Et c’est quelqu’un eh bien qui avait gagné en plus le concours et je lui ai donc, en cogestion donner le magasin () qui était le magasin que j’utilisais dans mon exemple. Et de cogérer avec moi maintenant celui qui fait le tout globalement. On réfléchit tous les deux, mais lui fait l’opérationnel, il est extrêmement bon, il avait des grandes idées quoi.

Après dans la communauté, il y a des gens comme Stevens qui maintenant se lance en plus est devenu un expert en Google en You tube se lance dans ce domaine là pour faire du conseil, pour faire de la formation dans ce domaine-là.

Alexia qui est vraiment excellente qui a commencé avec moi aussi et qui maintenant vraiment une experte reconnu, dans le domaine oui, sur Facebook. Elle est un exemple, pour tout le monde, moi compris, alors que je me débrouille un peu sur Facebook.

Eh bien, Alexia va encore plus loin puisqu’elle s’est passionnée sur ce point précis. Et ensuite, j’ai un exemple, Jacques 19 ans maintenant, il avait 18 ans quand il a commencé Jacques, il y a eu des difficultés et cela n’a pas été simple. Et il n’a jamais lâché c’est vraiment pitbull à 19 ans moi j’étais impressionné, il m’a impressionné énormément Jacques et je l’ai rencontré il n’y a pas très longtemps quand on a fait un évènement au sud l’Espagne. Donc, c’est quelqu’un qui fait partie également de mon mastermind qui est parti eh bien, il y a deux semaines.

Donner, une semaine de consulting une grosse boîte avec un très reconnu au Mexique.

Tous ferais payé puis payé, donc, c’est quelqu’un commence être connu aussi dans le domaine du e-commerce consultant. Et puis, il y a un tas de gens et puis la communauté s’élargi avec toi, avec Yannick CHASTIN, Robin …etc. On commence à mettre en place des choses ensembles, et on aura pour la fin de l’année 2017, début 2018 des choses gigantesques qui arrivent. Donc, c’est une communauté vraiment, je ne sais pas si c’est une famille le e-commerce, en fait tu vois, c’est vraiment cela on se fait tous la buz. On est… on boit des coups ensemble, on rigole si c’est vraiment et on fait du pognon.

Accessoirement ce n’est pas dégelasse. Donc, voilà, tu as une vie avec le e-commerce donc, là du fait que quand on parlait du SMIC qu’on ne gagne pas grand-chose.

C’est aussi que j’en parlais tout à l’heure Robin justement quoi. Et qu’il me disait : toi, dans ma nouvelle est ce qu’il me plait à moi. C’est le fait que je n’ai plus de boule au ventre le dimanche soir. Je m’en fou, je ne savais pas quel jour on est. Je monte m’en fou, là tout de suite maintenant je ne sais pas quel jour on est.

Vendredi, Samedi après ces deux jours-là je n’en sais rien. Parce que je m’en fou je n’ai pas de vendredi soir chez moi justement. Ce n’est pas génial c’est une … Friday quoi, je m’en fou complètement quoi moi je veux dire dimanche soir. C’est pareil que lundi soir, je vais travailler quand je veux travailler normalement.

C’est vendredi soir tous les jours. Parce que je kiffe le lendemain, je sais ce que je vais faire que ce que je vais faire me plaît.

Est-ce que le 100 % des activités que je fais me font kiffé, non évidemment pas, pourtant j’ai vite une entreprise et un truc et il faut le gérer.

Par exemple un licenciement tu vois, ce n’est pas quelque chose que j’aime faire, mais maintenant je vais le déléguer ce genre de chose. Ce genre de chose je n’aime pas cela. Mais bon, c’est voilà, il y a des choses que l’on ne kiffe pas mais à 99% j’adore tout ce que je fais. Donc, ce n’est pas seulement l’argent, c’est l’expérience, c’est quand on dit les riches veulent toujours plus d’argent. Ils sont toujours à la recherche de plus d’argent. Ce n’est pas cela c’est qu’ils sont à la recherche de plus d’expériences plus de kif. Et la conséquence, c’est qu’ils font plus d’argent. En fait, c’est juste une conséquence l’argent ils s’en foutent ils en a beaucoup, on ne s’intéresse plus à l’argent en fait on fait les je sais bien, on va voir plus c’est cool tu as une plus grosse voiture mais arriver à un moment on en parlait tout à l’heure avec Stevens justement. Eh bien, quand tu passes 250 milles à 1millions d’euros par mois ton sentiment de sécurité ne change pas.

Oui.

Tu te sens bien, pareil. Tu ne t’achètes pas des voitures moi je n’en conduis qu’une par une quoi. Donc, j’en achète pas c’est quand même pas mon truc d’avoir 50 voitures je ne suis pas Thay LOPEZ quoi. Donc, je m’en fou d’avoir cela, cela ne m’intéresse pas. Par contre les expériences et les défis. Les défis tu vois, est-ce que je peux est-ce que l’on pourrait faire cela ? Tu vois je pense à un truc un exemple donc, je ne peux pas donner évidemment face camera pour l’instant mais…

On fera une fois avec l’ecom key ?

Voilà, exactement comme qui c’est un évènement gigantesque…

J’invite mes amis de faire cela

Exactement viens, on fait cela, il faut aller pourquoi ne pas aller, aller viens on crée cela. Deux jours après pour moi c’est bon, j’ai le papier on va signer c’est bon je vais régler. Tu vois cela c’est le défi, cela c’est des expériences et puis c’est entre copains quoi, tu vois ? On est devenu une famille on fait notre truc, et je pense réellement qu’il n’y a pas. On va parler dans la voiture de ()

Oui.

Je pense que les limites et on donnait l’exemple de symbole qui est bon du passage en dessous les dix secondes pour le 100 mètre.

On va donner 90 en équipe.

Voilà, exactement c’était impossible, humainement impossible. Il y en a qu’il l’a fait maintenant il y en a plusieurs qui le font. Quand on fait le premier qui a fait un million sur un domaine particulier, eh bien, avant je disais que c’était impossible.

Maintenant tout le monde le fait. Donc, il y a des… en fait on… dès qu’une personne qui a sur une limite eh bien, elle n’existe plus.

Donc, je suis frillant de voir le futur parce que je me dis que les limites, on est entrain de participer à l’explosion des limites dans le fait de gagner de l’argent pour le particulier.

Que n’importe qui puisse se mette à lancer quelque chose aujourd’hui sur le e-commerce, je pense. Il part de zéro c’est un salarié, c’est un chômeur, c’est un retraité. Et il commence à faire, quand on parle de 500 euros par jours. 500 euros par jour si tu as la moitié pour toi. C’est vraiment en gros 6000 euros de bénéfice par mois dans ta poche quoi. C’est 30 fois de salaire d’un type qui gagne 2000 balles par mois que l’on considère comme un bon salaire. 3 fois, donc, ce n’est pas un complément de revenu le e-commerce c’est un vrai revenu à part entière avec beaucoup d’argent à la clef. Donc, si tu parles à quelqu’un 6 milles euros par mois, cela le fait vibrer tu vois ?

Eh bien exactement.

Et c’est ensuite il fera 10 000 et puis 100 000 etc. Donc, non limite il n’y en a pas et on est vraiment dans … moi je pense dans un truc qui n’a pas d’équivalent aujourd’hui à mon avis le e-commerce aujourd’hui.

En 2017…

Le tremblement dans les 10 ans qui viennent, il n’y a pas d’équivalent pour crédit revenu.

Waouh, eh bien, vous savez très bien comment je suis pris dans tout cela dans tous les cas même avant de rencontrer Sébastien là. Pour moi ces barrières, c’étaient cassé. Voilà.

Moi ils ont été cassé parce que j’étais prestataire de service et j’avais des clients qui eux me faisaient du cash et…

Il n’y a pas rien.

… donc, à partir de là je m’étais dit mais, j’en ai marre de le faire pour moi, peut être le faire pour nous quoi.

Oui.

Et puis après tu rencontres des mecs comme lui, et là tu casses encore 12000 barrières.

Aujourd’hui tu es entrain de travailler sur un nouveau produit, un nouveau projet, pour justement encore ouvrir cette vision de passer la mort du SMIC est-ce que tu peux nous en parler c’est quoi ce nouveau projet ?

Alors, ce nouveau projet c’est une nouvelle formation qui s’appuie sur le e-commerce, mais pas seulement. En tous cas qui s’appuie sur le e-commerce pour générer des revenus, mais pas seulement générer des revenus, cela s’appelle « enfin rentier » parce que l’on voit les comment dire, on voit la gestion d’un parc de site internet comme la gestion d’un parc immobilier tu vois. Tu vas te générer des revenus même quand tu n’es pas là c’est quoi, un rentier pour moi. Un rentier ce n’est pas quelqu’un qui ne travaille pas, moi je travaille beaucoup plus que beaucoup d’autres. D’une part, tu n’as pas l’impression de bosser parce qu’en fait là je bosse, tu vois.

Oui.

Et cela m’éclate c’est génial. Et deux, si je n’ai pas envie de le faire, je ne le fais pas. C’est cela un rentier c’est quelqu’un qui peut décider d’arrêter de travailler.

Avoir le choix quoi.

Exactement, beaucoup ne décident pas d’arrêter de travailler parce que cela fait tellement plaisir quoi. Et puis là tu voyages tu rencontres des gens, le miracle des autres, c’est les rencontres les miracles. Donc, tu continues à bosser. Et enfin en entier donc, se bat sur le e-commerce pour générer ses premiers revenus et monter le plus haut possible et ensuite on parlera. Eh bien, de bourse, d’immobilier de tout ce qu’il faut pour ce que, pour le sécuriser.

Pour se créer un patrimoine, pour se créer une sécurité et pour diversifier. Et pour voilà, pour arriver à plusieurs source de rente qui font qu’eh bien voilà, tu n’as pas garanti, vit d’être tranquille mais en se basant sur le e-commerce pour bien se lancer avoir son parc de site internet qui te génère des rentes de manière automatique et des rentes importantes voilà. On a déjà parlé, de niveau d’argent de chiffre, c’est vraiment extraordinaire à mon avis. Et celle-là on l’a revu, je force les gens à la réussite dans cette formation-là. Alors, celui qui ne l’ouvre pas, il ne réussira pas.

Le meilleur livre du monde si on ne lit pas il ne sert à rien. On en a déjà parlé. Mais par contre celui qui se met à fond, eh bien, il a mon appui et celui de mon équipe à 100% derrière parce qu’il va regarder par-dessus de mon épaule de ce que je fais. Et il va oui, je le mets dans une position et s’il suit ce que je dis, s’il ne lâche rien si c’est un pitbull, il réussira et il rentrera dans le mastermind privé et il sera avec nous de temps en temps quand on va à droite à gauche. C’est pour tout le monde, tout le monde peut faire cela, tout le monde peut arriver à cela. On a déjà des gens de mastermind de 18 ans et il y a des gens d’une soixantaine d’année, tu vois. Et enfin rentier on a repris complètement je ne sais pas sur le e-commerce évidemment. Mais, en fait toutes en live, toutes les formations sont en live. On va créer des équipes local c’est-à-dire vous ne serez jamais tout seul. Enfin, rentier il y aura toujours 5-6-10 personnes autours avec qui vous allez faire des apéros, avec qui vous allez faire des petits déjeuner, avec qui vous allez faire des séances de brainstorming, cela va devenir votre famille et puis cela, elle va peu à peu se rapprocher de la nôtre et on va faire une grande famille. Eh bien, en France et à l’étranger partout on a des membres on va créer ses équipes ces noyaux durs. Et pour, eh bien faire réussir plus de personnes possibles. Notre mission, la mission de ma société de notre société c’est de créer eh bien le plus possible. On s’était fixé 1000 et on sait que ce n’est pas assez. Le plus possible de gens qui sont libre grâce au e-commerce des vrais rentiers ce que j’appelle moi, les rois de la rente. Des gens qui vivent de leurs rentes sur grâce à leur parc de site internet. Et pour cela, on a créé d’abord moi, j’ai intitulé une première vidéo qui va sortir très bientôt voilà, ceux qui veulent de mettre un lien j’imagine pour aller de la voir. Cela je trouve cela qui s’appelle l’opportunité marketing du siècle où j’en mets et ce n’est pas du marketing de dire l’opportunité marketing du siècle c’est vraiment ce que je crois, c’est vraiment ce que j’essayerai de ma vie.

Donc, j’en dirais un peu plus.

C’est cela qui a changé ta vie quoi ?

Bien sûr que cela a changé ma vie de chez moi. Moi je vous le dis en 2012 eh bien je suis arrivé et j’étais dans la merde, j’étais à moins 300 milles. Pourquoi, quelqu’un à qui je n’ai pas de tune je lui dis : eh bien, moi j’y étais à ce moment-là avec un enfant. Ma mère a dû me filer un coup demain pour que je n’aie pas trop à m’occuper de ma fille et que je puisse me concentrer sur le boulot. Mais j’étais à moins 300 milles, quoi. Donc, c’était il y a 5 ans, 5 ans c’est rien dans une vie. 5 ans c’est rien du tout. Est-ce que quelqu’un est capable de mettre entre 6 mois et 5 ans pour ne plus jamais avoir à se poser la question du futur quoi. Financier en tout cas. Moi j’avais quand même des problèmes de couples, je devrais tout faire. Mais financièrement en tout cas cela peut aider. Vrai, mais il faut que les gens soient prêts moi, je m’engage à ce que je donne, je ne retire rien. Je n’ai pas un autre truc derrière oui manquer tu sais je donne 40% et monte 20% pour réussir. Moi je donne tous les outils de ma réussite, le e-commerce cela marche pour tout le monde dès lors que celui qui vient travailler avec moi, ce n’est pas fait pour lui, celui qui n’est pas capable de s’engager à se défoncer.

Ce n’est pas fait pour lui. Voilà, je ne veux pas des gens comme cela. Je veux que des pitbulls quoi.

Des pitbulls.

Des pitbulls, des apprentis pitbulls qu’ils deviendront avec moi. Et c’est comme cela que l’on a créé ce qui me connaissent un petit peu savent les formations ce qu’on en dit.

Et eh bien, maintenant celle-là, elle va aller encore plus loin encore plus fort. On a fait des partenariats de folie pour avoir tous les outils vraiment pour se garantir au plus possible puisque moi je ne peux pas garantir grand-chose. Je connais mon… je connais le e-commerce, je connais mon niveau d’engagement après c’est celui en face son niveau d’engagement qui fera la différence quoi. Moi, mes gens ce sont tous des pitbulls, ce sont tous des lâches rien, et l’échec n’est pas une option, on se défonce et on y va jusqu’à ce que cela marche. Bon, voilà c’est cela enfin rentier, c’est une formation sur le e-commerce qui en plus va derrière plus loin pour vous montrer eh bien, quoi faire avec les premiers 50 milles euros que vous voyez. Quoi faire avec votre premier millions quoi, ou de mettre parce que cela sera vite l’argent croyez-moi. J’ai l’expérience cela sera très, très vite parfois. Et donc, on va vous aider eh bien, le faire fructifier encore plus et à vous mettre vous et votre famille en sécurité c’est cela pour vous tous. Moi j’ai bientôt 4 gosses, ce que je veux c’est que s’il m’arrivait quelque chose eh bien, c’est quoi tranquille, cela tranquille quoi. Ne serait-ce que pour leur éducation et tout cela. Donc ce que je partage c’est mon expérience globale en fait, le e-commerce et tout ce qui va autour. C’était là plus d’expérience de mon équipe des gens comme Sébastien RIVIERE qui vont une expérience extraordinaire dans ce domaine-là, à 15 ans de e-commerce et puis j’ai les intervenants au folie donc, plein de sujet instagram Google, le branding et le gars j’ai fait venir le gars sur le branding de luxe par exemple. Spécialiste de la création de marque de luxe quoi. Qui vous explique comment créer une marque de luxe. Cela c’est quelque chose à quelqu’un qui n’a pas de réseau. Il n’aura jamais accès à quelqu’un comme cela quoi. Donc, c’est quelqu’un de mon réseau que j’ai fait venir pour cela, je négocie avec, quelqu’un qui a travaillé avec les plus grands, les plus grands marque de luxe quoi. Donc, voilà enfin, rentier c’est l’aboutissement pour moi de mes années de …

La SMIC ?

Mes années de boulot.

C’est ce que j’allais un petit peu dire j’ai l’impression que par rapport à tes premières formations que j’ai eu la chance de suivre d’ailleurs, vous le savez ?

 

Tu as décidé de faire les choses en grand, et tu as décidé de t’entourer parce que d’habitude tu fais ton lancement webinaire, tout seulement ta chambre.

Oui, complètement avant c’était, je n’avais pas l’intention de continuer la formation, je n’avais pas l’intention de devenir formateur. J’avais l’intention de le faire une fois de présenter mes techniques et puis de retourner à faire de e-commerce quoi. Je gagne des sous avec le e-commerce moi j’étais plutôt, je suis un ours.

Pour être dans ma cave je suis bien, tu l’as vu c’est une ours. Je suis un ours, donc voilà, j’ai décidé de ne pas le faire des boutiques, de faire la formation et puis de laisser tomber, tu vois.

De ne pas récréer une boîte de formation machin. Et puis, il se trouve que j’ai recruté des personnes pour m’aider. Et à la fin de la première session, je me suis dit : je ne peux pas les laisser. Je comprends bien, ils comptent sur moi et j’adore mon équipe, et je vais continuer ils étaient deux. Aujourd’hui ils sont 12. Donc, et puis je me suis dit : ma grande satisfaction c’est quand quelqu’un m’envoie c’est obligatoirement m’envoie une vidéo de témoignage parfois pour rentrer dans mon mastermind. Quand quelqu’un m’envoie une vidéo et me dit : voilà, ma vie elle était comme cela et aujourd’hui je gagne 100, 150 milles balles par mois. Cela met des frissons partout quoi. C’est vraiment ce que je… ce qui me fait vibrer et donc je continue pour eux et pour avoir le plus de personnes pour faire passer plus de personnes de situation justement précarité comme on parlait au début à des situations de réussite voir d’extrême réussit tu vois. Et c’est vraiment cela qui me fait vibrer, c’est pour que je le fais donc, on a mis les choses en grand. J’ai pris des intervenants de très grand talent. Mon équipe est là, vous …la formation se déroule en live, c’est-à-dire que c’est vous regardez par-dessus mon épaule ce que je suis entrain de faire sur des cessions longue enregistrés évidemment ceux qui ne peuvent pas être présent au live, il n’y a pas de problème, mais oui, on fait les choses quoi. Je veux c’est dans l’esprit bout de camp que tu vois. Je veux soit ou à de l‘immersion totale ils sont avec moi. Ils sont avec moi ils sont avec mon équipe, on bosse sur leur projet. On avance et on marche tout quoi.

J’ai eu la chance de visualiser d’être là quand Steven SILLARD justement racontait son histoire de la fin du RSA, son dernier choc sur ta formation. C’était super émouvant forcément le mec qui t’explique ces gamins la perte de son boulot enfin, ce n’était pas une vidéo de marketing quoi, c’était en live et je pense que c’était la première fois que je voyais ça en live et machin. J’ai vu comment tu as réagi, eh bien, j’ai vu le choc et l’impact que cela avait sur toi. Est-ce que maintenant toi tu n’as plus de problème d’argent est-ce que c’est cela finalement la vraie raison du business ?

Oui, parce que moi j’ai, je suis un ours donc, moi dans ma cave je suis bien. Si je ne vois pas personnes pendant deux mois ce n’est pas grave. Ma famille, donc, je rente de l’argent avec le e-commerce avec d’autres activités. Faire une information c’est vraiment cela qui me fait vibrer. C’est la seule chose qui me fait vibrer là-dedans c’est voilà que des gens me disent cela quoi. Donc, garde … enfin. Donc, quand on a fait l’avènement au sud de l’Espagne j’avais des gens qui pleuraient quoi. Ils m’ont dit que tu as changé ma vie complètement quoi, c’est tu vois. Oui, cela a fait fun. C’est un impact gigantesque, l’émotion elle est énorme quand quelqu’un te dis cela, parce qu’eh bien tu vois… on change la vie des gens quoi.

Et au mieux positivement je veux dire c’est juste fou, t’imagines l’impact cela, le jour où je meurs, j’ai envie de me recevoir des gens que j’ai laissé cette trace dans le monde. J’ai X personnes qui sont devenues, oui qui ont connus des succès extraordinaires passer des succès extraordinaire.

On a changé leur vie vers où dans quelle direction, aller leur vie au moment où on s’est rencontré.

Et dans quelle direction il va maintenant. C’est cela qui me fait vibrer, et cela me fait vibrer fort, fort, fort quoi. Donc, c’est la raison pour laquelle je continue à faire de la formation sinon je ne le ferais pas.

J’ai l’impression.

Non, mais voilà, c’est or business, or tout cela, moi je n’arrive pas c’était le jour où je meurs j’aimerais pouvoir m’arrêter ne serait qu’un grain de sable dans la vie de plein de gens. 1000 tapes dans le dos, vas-y roule ma poule tu peux le faire bisous, enfin un truc tu vois sentir que tu as laissé une trace que tu as impacté à ton échelle. Tu n’as pas servi à rien tu vois. Et en off quand on était en bagnole on a parlé les 10 secrets des millionnaires. Putains que cela vend du rêve et même là, la petite échelle avec les petits shop que l’on a testé à monter sur youtube etc. Il y a énormément de gens que l’on posait des questions, que l’on vu les résultats et cela donne du kif quoi, tu vois même en retransmettant juste ce que Sébastien donne en faisant des petits challenges à la con aller en 60 jours, on monte ta shop on pousse à combien ? De voir des gens qui s’y mettent qui commencent à générer eh bien, oui putain oui. Il se passe quelque chose quand on capable de créer une mouvance. Et cela c’est vrai que cela n’a pas de prix.

Bon, en tout cas cette vidéo elle était super intéressante, je ne pense que l’on en a fait beaucoup des comme cela sur internet aujourd’hui. Merci beaucoup Séb, bon courage pour le lancement de ton programme et félicitation pour ce que tu as créé. J’ai eu la chance de voir un petit peu ce qui se passe en back office et je peux vous dire que cela va envoyer du très, très lourd, le contenu extraordinaire, l’équipe d’accompagnement. Sébastien qui est du coup le bras droit de Sébastien c’est génie. Donc, c’est très gros quoi, c’est très gros et moi je ne vous recommande pas enfin entier, je vous recommande Séb et son équipe point. La formation je n’ai pas encore vu et qu’il ne s’est pas sorti. Par contre j’ai vu le bonhomme, j’ai vu la psychologie du mec, j’ai vit, j’ai dormi avec. C’est lourd, c’est lourd donc si vous avez envie de vous lancer si vous avez envie de rêves comme cela, si vous avez envie de concrétiser surtout vos putains de rêves. Si vous en avez marre de rêver, mais que vous avez envie de les faire passer dans la vraie vie, allez voir un petit peu ce qui se passe. Cela peut vous intéresser dans tous les cas les 4 vidéos avec plein de contenu. Qui vont vous apporter plein d’information sur le e-commerce, sur comment cela fonctionne, sur ce que l’on peut y faire. Donc, dans tous les cas cliquez juste en dessous et allez-vous vendre du rêves quoi. Allez-y, allez bosser, arrêter de penser et passe à l’action on est des pitbulls on ne lâche rien.

Eh bien, de la conclusion je n’ai rien à plus à dire on est des pitbulls on ne lâche rien, cela me va parfaitement.

Merci beaucoup Séb.

Merci à toi, merci à toi.

A très vite les amis n’hésitez pas à vous abonner, à laisser un like comme d’habitude à partager cette vidéo à vos amis qui eux aussi ont envie de se bouger l’anus d’aller chercher les résultats et puis d’aller kiffer. Il y a un an, je ne faisais pas un euros, aujourd’hui on fait plus de cinq chiffres, des mecs comme Sébastien. Sébastien lui, même sa formation ses conseils, c’est un putain de philosophie de psychopathe surtout et lui il a contribué. S’il y a eu un impact sur moi il peut avoir sur toi. Vas voir ces vidéos je te dis à très vite.

Si vous souhaitez aller plus loin et développer votre Millionnaire Mindset, vous pouvez rejoindre notre programme en ligne ici : http://bettercallenzo.com/millionnaire

Pour suivre toutes les vidéos que l’on publie toutes les semaines sur le mindset, le développement d’un entreprise et le web marketing vous pouvez nous rejoindre en cliquant ici : http://bettercallenzo.com/youtube

La communauté est également présente sur Facebook à cette adresse : http://bettercallenzo.com/facebook 

Merci de votre attention, on lache rien on continue!

Enzo HONORE

0 Comment 417 Views

Leave a Reply

télécharger le livre